Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Gestion

Gestion

Entre le cédant et le repreneur, la passion commune pour la charolaise a été une donnée importante qui a favorisé la réussite de cette transmission dans de bonnes conditions.
Une transmission d'élevage Charolais hors cadre familial en Montagne bourbonnaise
Richard Taillardat et Mathieu Chevalier ont pour passion commune la génétique charolaise. Le second a repris…
La loi Egalim2 permet en utilisant les différentes options possibles de définir son niveau d'engagement avec ses premiers acheteurs.
Contractualisation en viande bovine : un outil de gestion du risque "prix"
Avec la loi Egalim2, la négociation des prix a lieu en amont des ventes de bovins. L’obligation de…
Faire appel à un Service de remplacement
Vigne
S’ils ne font pas de miracle face aux difficultés de recrutement que rencontre la filière, les Services de…
Jean-Yves Allain. « J’ai envie aujourd’hui de profiter aussi de ma famille, je ne fais donc pas de compromis sur le travail et cherche à le simplifier par différents moyens, tout en gardant une structure viable économiquement. »
« Mon système d'élevage de limousines n’est pas figé »
Chez Jean-Yves Allain à Ploubezre dans les Côtes-d’Armor, les choix techniques sont dictés par l’économique…
Nicolas Peyrard. "Les reproducteurs (vaches d’élevage jeunes, génisses 18 mois et jeunes mâles) représentent en valeur 54% des ventes, les animaux finis 43% (dont 30% pour les veaux gras) et le maigre est marginal avec 3% des ventes."
Gastronomie, génétique, écologie : un mix gagnant
En Haute-Loire, le Gaec Minival vend en circuit court petits fruits rouges et veaux de boucherie labellisés…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture…
De gauche à droite, Georges et Antoine Guillemet et Clément Rive "Nos surfaces en herbe sont pour pratiquement les deux tiers composés de prairies temporaires fréquemment renouvelées derrière lesquelles on sème le plus souvent un blé puis une orge avant le retour de la prairie. "
Transmettre les charolaises, pas uniquement de père en fils
Dans l’Allier, les grandes structures sous forme sociétaire sont fréquentes avec forcément au fil des ans le…
Pour limiter les achats de paille (115 tonnes en 2020), Cédric Pelletier réfléchit à des alternatives, comme l’utilisation de plaquettes de bois ou la dolomie.
Le choix du plein air pour des blondes d’Aquitaine
Sur les terres portantes du nord Deux-Sèvres, Cédric Pelletier hiverne depuis vingt ans ses blondes d’…
Cédric Couegnas accorde une grande importance à la facilité de manipulation des animaux. Au pointage au sevrage est noté le comportement des animaux envers l’homme avec repérage des souches « à risques ».
Plein air intégral sur le plateau de Millevaches
Installé à Vallière, au sud de la Creuse, cet élevage de 150 mères limousines valorise un haut niveau…
Charlotte et Pierre Debosque, avec Patrick Buret de Bovins croissance. Le troupeau se caractérise par sa mixité et sa finesse d’os.
De la viande bovine AOP Maine-Anjou en filière longue et en direct
Le Gaec Debosque élève dans la Sarthe un troupeau Rouge des prés de haut niveau génétique sur des prairies…
Christelle et Denis Rigoulet respirent l’enthousiasme dans leur élevage dont ils contrôlent toutes les composantes techniques. Ils se lancent dans la vente directe pour améliorer la valorisation de leurs animaux, faire connaître leur métier et retrouver du contact humain au travers de la commercialisation.
Élever et engraisser du charolais à plus de 800 mètres d’altitude
Avec un cheptel de 100 vaches charolaises système naisseur engraisseur en zone d’altitude, le Gaec du Logis…
Maxime Pègues avec les bourrets d’herbe fraîchement mis à l'herbe en début de printemps. Le but, à terme, est de diviser les ventes en trois tiers : broutards, repousses, taurillons.
Un élevage aubrac entre de bonnes mains
Dans le nord Aveyron, Maxime Pègues a repris un élevage reconnu de l’Aubrac avec la volonté de le faire…
Sébastien Plouzennec - ici avec ses génisses de 15 à 18 mois - élève un troupeau de type mixte viande avec un taux de renouvellement autour de 40 %.
Un élevage de limousines peu chargé associé à du maraîchage
Dans le Finistère, Sébastien Plouzennec s’est installé en 2020. Il engraisse des femelles vendues en bonne…
Thierry Lanusse. « J’achète les taureaux chez des sélectionneurs depuis 15 ans. J’ai trouvé une régularité dans les produits. Mais, je ne prends pas le top du top, trop cher. » © B. Griffoul
Du Bœuf de Chalosse avec un système assez herbager
Dans les Landes, Thierry Lanusse engraisse des vaches très lourdes adaptées pour la filière label rouge mais…
Ces bœufs âgés de 20 mois ont été hivernés en plein air avec une ration essentiellement pâturée et seront mis à l’engrais en cours d’été pour être abattus à partir de décembre.  © F. d'Alteroche
« L’herbe est pâturée le plus longtemps possible »
Avec 57 vêlages par an et la finition en bœufs de 30 mois de tous ses mâles, Jean-Pierre Bousseau mise d’…
De gauche à droite : Benoît, Sébastien et Nicolas Héry. © F. d'Alteroche
« Valoriser au mieux nos blondes en bio»
Au Gaec du Bois Joli en Loire-Atlantique, les frères Héry n’ont pas choisi de courir derrière les volumes.…
Guillaume Hemeryck élève un troupeau salers de très bon niveau génétique, avec de la taille et de la croissance. © S. Bourgeois
Des Salers bien à leur place dans une grande exploitation de cultures
À la SARL du Bois de Nevert, dans la Somme, le troupeau Salers d’une centaine de vaches valorise des prairies…
Les lots de vaches suitées de femelles sont mis à l'herbe de bonne heure et ne sont pas complémentées.  © F. d'Alteroche
Maximiser la productivité numérique et contenir les coûts de production
Face à un prix des animaux finis et des bêtes d’élevage toujours aussi morose, le fait de maximiser la…
Un lot de génisses est conduit en pâturage rationné au fil autour des bâtiments, ce qui permet de les avoir à l’œil pour les faire inséminer au printemps.  © F. d'Alteroche
« J’envisage un léger réajustement du cheptel »
Installé en 2019 sur la ferme familiale, Manuel Roblin a jusqu’à présent poursuivi dans les grandes lignes le…
Passer du temps à anticiper, à organiser puis, à gérer le pâturage pour le faire durer le plus longtemps possible doit ensuite permettre de limiter le nombre d’heures passées sur un tracteur pour constituer des stocks puis les distribuer. © F. d'Alteroche
Des pistes pour conforter le revenu des élevages bovins viande
Autosuffisance alimentaire, valorisation du produit, productivité numérique, part de l’herbe pâturée dans l’…
Frédéric Capsenroux. « J’ai changé ma vision de la conduite de la reproduction. Avant, je ne voulais que des taureaux mais, l’insémination permet de sécuriser la production et d’avoir accès à un plus large choix côté génétique. » © E. Durand
Un système salers cohérent entre tout herbe et génétique
Frédéric Capsenroux élève 75 mères salers à Ytrac dans le Cantal. Il produit essentiellement du broutard et…
Bernard Ducros. « Nous sommes à l’optimum pour la valorisation des bêtes. Notre prochain challenge va être de réduire les charges. » © B. Griffoul
Du veau d’Aveyron en autonomie complète
Dans le Tarn, Bernard Ducros élève seul 100 vaches en système veau d’Aveyron et du Ségala et produit la…
Les prix des fertilisants vont augmenter ce printemps
Portail Reussir
Le syndicat des professionnels de la fertilisation (Afaïa) alerte dans un communiqué du 20 avril sur des…
Herser les prairies fait partie des habituelles tâches de fin d'hiver attribuées à Valentin Renic (à gauche) tandis que Benoît Astre (à droite) se réserve davantage le suivi du troupeau avant la mise à l'herbe.  © F. d'Alteroche
Salarié agricole, sa semaine se répartit sur trois élevages charolais
Salarié agricole dans les Combrailles, Valentin Renic répartit sa semaine de travail auprès de trois élevages…
Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en…
Benoît Dazy. "Nos portes sont ouvertes pour nos clients, aux écoles et à toute personne qui en émet le désir afin de partager notre vision de l’élevage." © S. Bourgeois
" Quarante vaches aubracs vendues en direct "
Benoît Dazy s’attache à garder un système ultra simple, avec 40 vêlages en système bœufs et vente directe. Il…
 Drive fermier, vente directe... Bien choisir son site web, condition du succès
Grandes Cultures
Le site web est au cœur du fonctionnement d’un drive de producteur. Il doit être ergonomique pour le client,…
Guillaume et Benoît David. « Notre objectif est de maintenir les performances du troupeau sans dégrader le rendement viande et par ricochet la valeur ajoutée, malgré l’introgression du gène sans cornes et des mises bas précoces. » © C. Delisle
Elevage Salers de la Croix Mahieu : un héritage familial rondement mené
À l’EARL de la Croix Mahieu, à Ingouville en Seine-Maritime, Benoît et Guillaume David préservent et…
Sophie et Michel travaillent avec leur fils Baptiste. Cette année, les laitonnes ont du être rentrées dès octobre à cause des fortes pluies. © S. Bourgeois
Une perte sensible d’efficacité économique pour un système broutards dans la Nièvre
Michel et Sophie Durand conduisent à Ougny dans la Nièvre, un système herbager avec 165 vêlages et vente de…
Un référentiel en ligne sur les ruminants en Nouvelle-Aquitaine, pour mieux piloter son élevage
La Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le Lycée Agricole des Vaseix de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande