Aller au contenu principal

Vente directe : un outil pour aider les éleveurs à trouver le juste prix

Le projet Victor (VIandes en CircuiTs cOuRts) vise à accompagner les producteurs de viande dans la diversification de leurs activités, notamment dans la maîtrise de la qualité de leurs produits commercialisés en circuits courts.

Basé sur des états des lieux complets des circuits courts pour les viandes et produits carnés bovins et porcins, le projet VICTOR vise à accompagner les éleveurs dans la diversification de leurs activités.
Basé sur des états des lieux complets des circuits courts pour les viandes et produits carnés bovins et porcins, le projet VICTOR vise à accompagner les éleveurs dans la diversification de leurs activités.
© Idele

Piloté par l’Institut de l’élevage (Idele), le projet Victor va permettre la construction d’outils pour aider les éleveurs commercialisant tout ou partie de leurs produits carnés bovins et porcins en circuits courts. S’agissant du calcul de la rentabilité de l’atelier en circuit court, à terme, l’un des volets prendra en compte le prix de cession de l’élevage, le coût du salariat, les charges liées au transport, à l’abattage, à la transformation et à l’achat d’ingrédients et fournitures ainsi que le coût des amortissements. Une approche du temps passé par les exploitants et les salariés sur cette activité « circuits courts » a été intégrée permettant ainsi d’affiner la rentabilité de l’atelier et la rémunération sous-jacente. L’Idele combine pour cet outil la méthode Diapason (Inosys Réseaux d’élevage) et la méthode Bilan travail.

Lire aussi | Viandes en circuits courts : vers une meilleure maîtrise de la qualité des viandes et produits carnés

« Les trente éleveurs enquêtés sont intéressés par la suite du projet, qui doit s’achever en juin 2025, a indiqué Christèle Pineau, lors d’une présentation au Sommet de l’élevage 2023. Ils attendent de nous de savoir s’ils ont bien fixé leur prix de vente et si leur atelier est rentable. Notre objectif, c’est de les aider à avoir en main un outil qui soit facile et utilisable par toutes les personnes qui travaillent sur l’atelier. »

Pour en savoir plus | En vente directe, gérer les hausses de prix vis-à-vis de ses clients

Les plus lus

élevage de vaches de race aubrac en Lozère
« Avec nos 90 vaches aubracs et 60 génisses à l’engraissement, nous dégageons 50 000 euros de revenu disponible pour deux associés »

En Lozère, David et Ludovic Cayrel élèvent 90 vaches aubracs et 60 génisses à l’engraissement chaque année. La valorisation de…

éleveurs bovins viande bâtiment charolaise
« Nous faisons naître 360 veaux dans l’hiver sous un même bâtiment »

Le Gaec Gauthé, dans la Nièvre, a choisi il y a une vingtaine d’années de faire vêler dans un grand bâtiment les vaches…

Jean-Michel, Michelle et leur fils Damien : « Le bâtiment, peu profond, permet de voir tout le troupeau en un coup d'œil. »
Bâtiment d’élevage : « Nous avons changé plusieurs fois d’avis avant d’aboutir à un projet façonné selon nos besoins »

Jean-Michel, Michelle et Damien Martin, situés dans la Creuse, ont lancé leur projet de bâtiment en 2019. Entre l’idée de…

Les marchés de bétail vif font face à la décapitalisation

En 2023, les marchés de bétail vif ont enregistré une baisse d’activité de 8,8 %, en lien notamment avec la décapitalisation.…

Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises situé à Ceyrat dans le Puy-de-Dôme
Astuce d'éleveur : des piquets fixés par du sable dans des manchons de PVC

Situé en zone pavillonnaire, Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises, a dû tenir compte des contraintes…

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères 152 000 euros

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel a été mis en vente…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande