Aller au contenu principal

Vranken Pommery et Lanson renoncent aux prévisions pour la fin de l'année

Après un premier semestre très peu festif qui a plombé leurs finances, les groupes de champagne Lanson-BCC et Vranken Pommery Monopole ont renoncé jeudi soir à publier des perspectives pour la fin de l'année. Au premier semestre, Lanson a plus que doublé sa perte semestrielle à -2,57 millions d'euros contre -1,18 millions l'an passé, sur un chiffre d'affaires en recul de 6,7% à 74,13 millions d'euros. Vranken pour sa part a maintenu le niveau de ses pertes quasi-inchangées à -6,5 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année contre -6,6 millions l'an passé, mais ses ventes semestrielles ont dévissé de 22,7% à 64,3 millions d'euros contre 87 millions d'euros au cours des six premiers mois de 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

En 2019 et en 2020, seulement cinq femmes dans nos personnalités de l'année !
Où sont les femmes de l’agroalimentaire ?

La couverture de notre premier hebdomadaire de l’année a fait réagir quelques lectrices sur les réseaux sociaux.…

La Fnab lance la pétition #OnVeutLaBioPourTous

Dans le contexte des négociations en cours sur la prochaine politique agricole commune, la Fédération nationale de l’…

 © Sojasun
Une pétition sur les alternatives aux produits laitiers

Une proposition du Parlement européen d’interdire aux promoteurs d’alternatives aux produits laitiers toute "utilisation…

 © JC Gutner archives Réussir
Projet néerlandais de protéines de feuilles de betterave

Le groupe sucrier néerlandais Cosun envisage de construire une usine destinée à extraire les protéines des feuilles de…

 © Pixabay
Betteraves : le retour des néonicotinoïdes autorisé pour 120 jours

Une autorisation valable 120 jours de mise sur le marché et utilisation de semences de betteraves à sucre enrobées d'…

Les réponses des 35 entreprises participantes, de secteurs diversifiés et pour la plupart des régions Pays de la Loire et Bretagne, montrent une grande hétérogénéité dans les pratiques. © Thierry Goussin
L’enjeu de la surveillance microbiologie dans l’environnement de production
L’UMR Secalim s’attelle à proposer aux industriels une démarche optimisée pour la surveillance microbiologique de leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio