Aller au contenu principal

Viande rouge : la question des pièces nobles

Le second confinement apporte son lot de changement dans la commercialisation et la demande mais les perturbations semblent, pour l’heure, plus mesurées qu’au printemps. Le premier changement, de taille, est le maintien de la restauration scolaire, qui permet de conserver un flux de demande, notamment pour les avants de bovins et de veaux. Ensuite, le télétravail semble moins généralisé, ce qui profite aux plats préparés mais aussi à la restauration rapide qui propose des burgers à emporter, burgers dont la viande est française. Par contre, la fermeture de la restauration commerciale est synonyme d’un débouché en moins pour les pièces nobles. Une forte partie d’entre elles étaient issues de l’importation, mais il n’en reste pas moins que ce débouché manque à l’appel. Les boucheries traditionnelles et les marchés de plein air bénéficieraient d’une bonne fréquentation, mais cela sera-t-il suffisant pour compenser la baisse des restaurants ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © P.Forget
Porc : le prix de l’aliment attendu à un niveau record au 1er trimestre 2021

L’Ifip prévoit une augmentation du prix de l’aliment pour porc charcutier au cours des prochains mois. À la fin du 1…

Le marché mondial des produits frais et leurs ventes en restauration hors domicile (RHD) aura été lourdement affaibli par la crise sanitaire.  © Miroslava Chrienova de Pixabay
[Coronavirus] Quelles conséquences sur le marché mondial alimentaire ?
Dans un monde où les chaînes de valeur agricoles et agroalimentaires sont interconnectées, l'onde de choc du coronavirus se…
 © 3D Animation Production ...
Porc : un prix français en repli progressif jusqu’au 2e trimestre 2021

L’Ifip prévoit un repli progressif du cours du porc en France jusqu’au deuxième trimestre 2021, plombé par la hausse de…

794 millions d’euros pour la viande bio en 2019

Le marché de la viande bio représentait 794 millions d’euros en 2019, dont 401 millions pour la viande bovine (+8 %),…

[Confinement] Steak haché frais : des ventes en hausse de 13,4 % en valeur

L’annonce du confinement avait conduit à une certaine frénésie des achats pour certains ménages et les ventes de viande…

Le curry de cervelle d’agneau est disponible sur Quitoque.fr © Les produits tripiers
Comment déconfiner les produits tripiers
La traditionnelle opération « Novembre, mois des produits tripiers », prend ses marques, sur le net plutôt qu’en restaurant et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio