Aller au contenu principal

Viande de porc : les États-Unis souhaitent intensifier leurs exportations vers le Royaume-Uni 

Les États-Unis espèrent accroître leurs exportations de viande de porc au Royaume-Uni. Toutefois, le gouvernement britannique ne lésine pas sur les normes sanitaires. Actuellement, le Royaume-Uni importe principalement de l’Union européenne.  

© Claudine Gérard

L'industrie porcine américaine souhaite augmenter sa part de marché au Royaume-Uni selon un article publié par Pig Progress en août. Le Royaume-Uni importe d’importants volumes pour satisfaire son marché intérieur. Les importations totales de viandes de porc par le Royaume-Uni totalisaient la somme de 1,044 milliards de dollars en mai, soit une hausse de 26% comparée au mois de mai 2021.  

De multiples contingents commerciaux  

“La demande est la plus forte pour les longes et les jambons désossés, dont les États-Unis sont un producteur très compétitif en termes de prix”, explique Joe Schuele, directeur de la communication à la Fédération américaine des exportations de viande (USMEF). Pourtant, le pays doit payer des droits de douanes et franchir des barrières sanitaires. Par ailleurs, le Royaume-Uni exige que les viandes de porcs importées soient produites selon les mêmes normes élevées requises par la législation nationale. 

Des importations essentiellement en provenance de l’Union européenne  

Au Royaume-Uni, les importations de viande de porc proviennent majoritairement de l’Union européenne. L'espace économique exporte de la viande de porc à droit nul contrairement à son concurrent alors que les États-Unis doivent payer un droit de 2,09 $/kg pour les longes et les jambons désossés.  

Les plus lus

viande sous vide
D’où vient la viande bovine importée par la France début 2023 ?
Nos importations de viande bovine ont progressé au premier trimestre. Plusieurs pays européens affichent des croissances à deux…
Vaches limousines dans un pré
Changement des aides et baisse du cheptel, ce que propose la Cour des comptes pour les bovins
C’est l’activité agricole la plus subventionnée, mais elle est fragile, la Cour des comptes s’intéresse à l’élevage bovin et émet…
vache
La décapitalisation du cheptel bovin continue en mai
En France, les cheptels bovins, laitiers comme allaitants, ont de nouveau reculé en mai, creusant l’écart avec l’an dernier.
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Alors que les prix des produits agricoles et alimentaires sont à des niveaux très élevés depuis plusieurs mois, plusieurs…
Protéines alternatives : qui investit, combien, dans quoi , infographie
Protéines alternatives : qui investit, combien, dans quoi ? Réponse en infographie
Viande de culture, protéines végétales et protéines issues de la fermentation, trois technologies se disputent pour remplacer…
Michel Edouard Leclerc
Inflation : Quand Michel-Edouard Lerclerc veut mettre des produits étrangers en rayon
Interviewé le 10 mai sur BFMTV-RMC, Michel-Edouard Leclerc a affirmé vouloir se fournir ailleurs en Europe, suscitant de vives…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio