Aller au contenu principal

Viande bovine : retours sur les rails des abattages américains

 © Emilie Durand
© Emilie Durand

Perturbées en avril et en mai par la crise sanitaire, les capacités d’abattages des États-Unis se sont rétablies en juin, permettant à la production de viande bovine de se stabiliser à des niveaux proches de ceux de l’an passé. La semaine dernière, les estimations de la production américaine dépassaient même de 2 % leur niveau de 2019 selon l’USDA. Les volumes d’abattage avaient atteint leur plus bas niveau début mai, avec une production hebdomadaire de viande bovine en recul d’environ 35 % par rapport aux volumes enregistrés en 2019. Cette réduction ponctuelle des capacités de transformation américaine a entraîné un retard d’abattage qui ne peut être résorbé que progressivement. Les disponibilités de bovins prêts à être abattus sont encore très importantes. Au mois de juin, le nombre de bovins nourris pendant plus de 150 jours était estimé à 943 000 têtes, soit 42 % de plus qu’un an plus tôt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[PPA-Covid-19] Porc : L’Allemagne dans le rouge

« C’est un cauchemar que vit tout le secteur porcin allemand aujourd’hui » déplore Matthias Kohlmüller,…

 © Rita Lemoine
Hausse des abattages de vaches laitières en août

68 269 vaches laitières ont été abattues au mois d’août, selon Agreste. C’est 6 % de plus que l’an dernier, même date. En…

Viande bovine : rebond des exportations françaises en juin

Après deux mois consécutifs de repli, les exportations de viande bovine sont reparties à la hausse en juin. Avec environ…

 © jette 55  sur pixabay
PPA : la fermeture du marché chinois, un choc pour le secteur porcin allemand

Le marché chinois représente un poids important dans les exportations de produits porcins allemands. Au premier semestre…

Viande de boucherie : bonne consommation en juillet

Les achats des ménages de viande de boucherie fraîche ont été bien orientés en juillet, poursuivant leur dynamique…

 © Virginie Pinson
Jeunes bovins : un marché toujours plombé

Le marché des jeunes bovins français ne parvient pas à sortir de son marasme. Il faut dire que l’export vers les marchés…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio