Aller au contenu principal

Un marché en déséquilibre constant

Après s’être battus, fin 2007 et début 2008, pour obtenir une compensation au prix exorbitant de l’énergie, les pêcheurs pestent aujourd’hui contre la chute des prix sous criée.

Distributeurs et poissonniers détaillants multiplient depuis quelques semaines les opérations de promotion pour valoriser le poisson français. Car le marché des produits de la mer souffre et, sur les quais, les marins râlent de voir des prix de vente aussi bas. Sur les façades maritimes françaises, les prix négociés sous les quarante-deux halles à marée dégringolent. Dans les sept ports de Cornouaille (Sud-Finistère) qui pèsent le quart de la pêche fraîche française, le cours moyen a abandonné 7,84 % en 2008, puis encore 21,49 % en janvier 2009 par rapport à janvier 2008, puis 18,97 % en février.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio