Aller au contenu principal

Transport Pressac : « là c’est trop violent »

« Le transport est un métier de souplesse et d’adaptation, nous sommes habitués à gérer des fluctuations importantes dans un temps contraint, mais là, c’est trop violent. Nous avons actionné toutes les solutions ouvertes par l’État comme le décalage des charges ou des emprunts. Nous avons en effet de fortes immobilisations (financières, ndlr) en matériels avec une flotte de 134 véhicules et il faut passer le cap », explique Anne-Sophie Loizeau, dirigeante des Transports Pressac qui se souvient de la crise Doux qu’elle avait vécue de plein fouet. Installée en Vendée, l’entreprise emploie 172 conducteurs et travaille dans le centre et l’ouest de la France. 60 % de l’activité est maintenue, voire en légère augmentation comme la nutrition animale (qui a connu une surchauffe les deux premières semaines de la crise) et les IRA (transports frigorifiques à Orléans, ramassage d’œufs en Vendée pour un centre de conditionnement en Sarthe). Mais l’activité industrielle (bâtiment) s’est brutalement arrêtée. L’entreprise, en accord avec le CSE a pu, pour le mois de mars, mobiliser les RTT, les récupérations, voire quelques vacances avant d’actionner l’activité partielle. Certains chauffeurs « indus » ont pu prêter renfort à leurs collègues « nutrition animale ». Mais la livraison en citerne en élevage exige une réelle technicité. « Nous avons donc pris la décision de continuer à former des conducteurs pour renforcer notre pool de réservistes, prévu par notre plan de continuité d’activités pour les congés, les maladies ou les crises », explique la dirigeante. Pour elle, les tensions ont remis en lumière le rôle essentiel des conducteurs, mais les premières réactions telles que les fermetures de la restauration pour les routiers et, surtout, des sanitaires, étaient « inhumaines ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Emballage boeuf
Intermarché lance un nouvel emballage responsable pour ses viandes

Avec l’aide de leur partenaire ASV Packaging, Agromousquetaires, Intermarché et Netto annoncent le lancement d’un…

Avec sa flotte propre, Sofrilog fait surtout de la distribution, ainsi que des tractions entre la Normandie, l’Ile de France et les Pays de la Loire.  © Sofrilog
Sofrilog supporte le ralentissement dû à la Covid-19 et accélère la logistique urbaine
La crise sanitaire a eu plusieurs effets sur les activités d’entreposage et de transport des produits surgelés de Sofrilog,…
 © Lesaffre
Lesaffre à la conquête du Norvégien NattoPharma

Le Français…

Sylvain Cariou, président de Crystalchain. © Crystalchain
Crystalchain : « la blockchain facilite les échanges au sein d’une filière »
La technologie blockchain est apparue en France en 2018 via le distributeur Carrefour. Depuis, elle fait des émules auprès des…
Logistique
Un effet Covid-19 : le transport s’invite dans les décisions commerciales
À l’importation de matières premières jusque dans la livraison des plateformes des distributeurs, le transport a été – et reste…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio