Aller au contenu principal

Etude
Transformation laitière en France : des dynamiques divergentes

FranceAgriMer vient de publier une étude synthétique sur les évolutions de la transformation laitière en France pour la filière lait de vache entre 2010 et 2019, complétée par 17 fiches produits et 13 fiches régions.

© Emmanuel Pain

FranceAgriMer a publié la nouvelle édition de son étude sur la transformation laitière française, et son évolution sur la période 2010-2019. Cette décennie a été marquée par de nombreuses évolutions : fin des quotas, émergence de la demande chinoise en poudre de lait infantile suite au scandale de la mélamine, évolution des attentes de consommateurs et des occasions de consommation. Les fabrications de produits ont ainsi évolué, les fromages à pâte filée (comme la mozzarella) ont le vent en poupe (+64 % en 10 ans) tout comme les poudres de lait infantiles (+38 %) et la crème conditionnée longue conservation (+32 %) tandis que celles de desserts lactés frais se tassent (-2 %) et les petits suisses reculaient de 17 % et la poudre de lactosérum de 19 %. 

LMQ107_1

Les plus grands groupes ont conforté leur production de produits secs et de fromages, mais les leaders ont reculé sur la plupart des PGC, comme les yaourts, les petits suisses et fromages blancs ou le lait conditionné, “cela témoigne d’une dispersion de l’activité de transformation de ces produits et d’un développement des groupes secondaires sur ces marchés” explique FranceAgriMer. 

Les disparités dans les évolutions se rencontrent aussi au niveau régional. La Normandie a conforté sa place de leader des fabrications de matières grasses solides (38 % des fabrications françaises en 2019 contre 32 % en 2010). En fromages, le podium n’a pas bougé en 10 ans, avec les Pays de la Loire, la Bourgogne Franche Comté et la Bretagne, et ces régions ont même accru leur poids relatif, avec au total 57 % des volumes français en 2019 contre55 % en 2010.     

LMQ107_2

L’adéquation entre les fabrications d’une région et sa collecte varie selon les régions mais aussi au cours du temps.

LMQ107_3
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait fait les frais du « bio à tout prix », selon la FRSEA des Pays de la Loire
Le syndicat agricole des Pays de la Loire déplore le début des baisses de prix du lait bio. Il accuse les entreprises et…
Des abattoirs français, espagnols, autrichiens et néerlandais déréférencés par la Chine
L'Ifip informe que certains abattoirs européens ont perdu leur agrément pour exporter vers la Chine.
Inflation générale et pénuries pour les fabricants d’aliments d’élevage
Le Snia, syndicat des fabricants d’aliments composés, annonce des hausses inévitables de l’alimentation animale et signale le…
Veau de boucherie : les prix ont résisté à l’été

Les cours des veaux de boucherie ne se sont pas effondrés cet été, contrairement aux deux années précédentes. Cette…

Lactalis a réalisé 23 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour les produits laitiers en 2020.
Le français Lactalis devient numéro 1 mondial du lait
Le chiffre d’affaires pour les produits laitiers de Lactalis a dépassé pour la première fois en 2021 celui de Nestlé, selon un…
Christophe Fénart, président-directeur général de Nutridry. © Nutridry
[Mis à jour] Nutridry rachète la société Mada Foodservice
Comme nous l'annoncions en juin dernier, Nutridry a acquis Mada Foodservice, la troisième opération depuis la création du groupe…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio