Aller au contenu principal

International
Un Thanksgiving 2023 20 % moins cher qu'en 2022

Aux Etats-Unis, dinde, jambon voient leur prix baisser, et l'heure est à la déflation pour le repas incontournable des Américains.

Les prix de la dinde et de certaines pièces du porc sont en baisse, de quoi réjouir les Etatsuniens pour Thanksgiving.
© Jed Owen

Aujourd’hui, on célèbre Thanksgiving aux Etats-Unis et comme chaque année, Mintec publie l’indice du dîner de Thanksgiving. Il mesure les principales fluctuations de prix des principales denrées alimentaires composant le repas. En octobre 2023, l'indice était en recul de 21 % en glissement annuel.   

Des prix en baisse en jambon et dinde

La baisse de l’indice s’explique en partie par le repli de l’indice du repas principal (-24,6 %), sur cette période, alors qu'il avait bondi de 16,6 % en octobre 2022 en glissement annuel. Dans le détail, l'indice de la dinde dégringole de 32 % cette année. On recense moins de cas de grippe aviaire au printemps et à l’été mais la détection de nouveaux cas récemment pourrait diminuer le stock pour le reste de l’année et ça jusqu'au printemps 2024 d’après Mintec. Deux tendances en porc, le prix du jambon à l’os baisse (-21 %) car l’offre est abondante. En revanche, le prix de la longe augmente face à une demande soutenue. 

Avec des prix grossistes en moyenne en baisse pour la dinde et le jambon respectivement de 31,8 % et de 21,1 % en octobre en glissement annuel, les ménages devraient se tourner vers ces produits, ce qui ne devrait pas être le cas pour la longe.

Lire aussi : La dinde remplacée par le porc pour Thanksgiving ?

Explosion en sucre   

Seul l’indice tarte aux noix de pécan est haussier, + 11,2 % en octobre 2023 en glissement annuel. La cause, la hausse impressionnante des cours du sucre. Pour l’ensemble du mois d’octobre 2023, le prix spot du sucre a pris 27,9 % en glissement annuel. 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio