Aller au contenu principal

Projet de loi portant diverses dispositions urgentes
SRP et promos : la Feef dénonce une « accélération du calendrier »

Dominique Amirault, président de la Feef, juge "incompréhensible" cette accélération du calendrier pendant la crise du Covid-19. © DR
Dominique Amirault, président de la Feef, juge "incompréhensible" cette accélération du calendrier pendant la crise du Covid-19.
© DR

Dans le cadre du projet de loi portant diverses dispositions urgentes pour faire face aux conséquences de l’épidémie de Covid-19, qui va être discuté à partir de jeudi 14 mai à l’Assemblée nationale, dans son article 2 alinéa 5, le gouvernement souhaite prolonger jusqu’à 30 mois les mesures Egalim concernant le relèvement de 10% du seuil de revente à perte (SRP) et l’encadrement des promotions. L’article prévoit aussi de renforcer le contrôle du respect des dispositifs et de modifier les dispositions du III de l’article 3 sur l’encadrement de la promotion qui porte sur l’encadrement à 25% maximum du volume de denrées en promotion. Et ce afin de « faciliter la commercialisation de certains produits, d’établir des conditions de négociation plus favorables pour les fournisseurs et de meilleur équilibre dans les filières alimentaires ».

Un allongement auquel s’oppose la fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef), représentant les PME. « La loi EGAlim a été prise à titre expérimental et doit faire l’objet d’une évaluation économique avant la fin de l’année pour décider de la prolongation de cette loi. Cette accélération du calendrier est incompréhensible à un moment de crise où il est indispensable de préserver le tissu industriel des PME ancrées dans les territoires et fortes pourvoyeuses d’emplois locaux », commente Dominique Amirault, son président.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Pixabay
La France ne compte plus que 400 000 agriculteurs

Ils étaient encore 1,6 million en 1982 ; en 2019, la France ne compte plus qu’environ 400 000 agriculteurs exploitants,…

Costco, l’enseigne à surveiller

Le 22 juin 2017, ouvrait à Villebon-sur-Yvette (Essonne) le premier magasin-entrepôt du géant américain Costco en France…

Le groupe a augmenté de 11,5% en un an ses fabrications d'aliments du bétail bio. © Le Gouessant
Le Gouessant conforté dans sa stratégie RSE

Le groupe coopératif Le Gouessant vient de clore 2019 avec un CA de 609 millions d’euros (+ 3 %) et un résultat net de…

 © T. Michel
Pour préserver les EGA, Julien Denormandie missionne Serge Papin

Venu hier introduire la conférence Stratégies commerciales organisée par le magazine LSA, Julien Denormandie a…

De gauche à droite : Jean-Philippe Vayre, responsable et cofondateur de de la coopérative Cant’Avey’Lot, Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing Lidl France et la députée du Lot, Huguette Tiegna © Lidl
Lidl France recherche de nouveaux fournisseurs
Si l’enseigne Lidl a quelque peu souffert pendant le confinement, depuis mai, elle gagne des parts de marché et, pour répondre à…
 © zephyr_p - stock.adobe.com
Reprise difficile et avenir incertain pour la restauration collective
Secoués par la crise, les professionnels de la restauration collective adaptent offres et modèles pour répondre aux nouvelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio