Aller au contenu principal

Selon le rapport d’évaluation au Parlement
SRP et encadrement des promos : un effet contrasté

 © Pixabay
© Pixabay

Le relèvement du seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions, expérimenté dans le cadre de la loi Egalim, « n’ont pas eu d’effet inflationniste », concluent les deux chercheurs François Gardes et Céline Bonnet, dans le rapport d’évaluation au Parlement de ces deux mesures, édité le 30 septembre et publié sur le site de la DGCCRF. Si ces mesures semblent « avoir mis un terme à la baisse des prix des produits alimentaires en général, avec une inflation des prix de moins de 1% en 2019, l’encadrement des ventes promotionnelles aurait stimulé indirectement une baisse des prix des produits de marques de distributeurs (MDD) » écrivent les deux auteurs du rapport. Quant à la question du ruissellement vers les agriculteurs, « les données à ce jour disponibles ne permettent pas de déterminer comment cet éventuel accroissement du chiffre d’affaires total des distributeurs (de 2,5%) a pu agir sur le partage de la valeur et sur le revenu des agriculteurs », répondent-ils. Alors que les MDD ont augmenté leurs ventes durant l’année 2019, le rapport confirme la tendance avancée par la Feef d’un coût d’arrêt à la croissance des marques produites par des PME en 2019 (passage d’une croissance annuelle de 5,5% à 1 ,8%) et constate une forte baisse de l’activité promotionnelle pour ces mêmes PME (-14% en volume et -11% en valeur, selon Iri). « Une barrière à l’entrée des produits de PME semble s’être installée durablement avec la limitation des promotions », peut-on lire dans le rapport qui constate par ailleurs que « foie gras et autre produits festifs » subissent une détérioration de leurs ventes, en volume et en valeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Costco, l’enseigne à surveiller

Le 22 juin 2017, ouvrait à Villebon-sur-Yvette (Essonne) le premier magasin-entrepôt du géant américain Costco en France…

 © Pixabay
La France ne compte plus que 400 000 agriculteurs

Ils étaient encore 1,6 million en 1982 ; en 2019, la France ne compte plus qu’environ 400 000 agriculteurs exploitants,…

Le groupe a augmenté de 11,5% en un an ses fabrications d'aliments du bétail bio. © Le Gouessant
Le Gouessant conforté dans sa stratégie RSE

Le groupe coopératif Le Gouessant vient de clore 2019 avec un CA de 609 millions d’euros (+ 3 %) et un résultat net de…

 © T. Michel
Pour préserver les EGA, Julien Denormandie missionne Serge Papin

Venu hier introduire la conférence Stratégies commerciales organisée par le magazine LSA, Julien Denormandie a…

De gauche à droite : Jean-Philippe Vayre, responsable et cofondateur de de la coopérative Cant’Avey’Lot, Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing Lidl France et la députée du Lot, Huguette Tiegna © Lidl
Lidl France recherche de nouveaux fournisseurs
Si l’enseigne Lidl a quelque peu souffert pendant le confinement, depuis mai, elle gagne des parts de marché et, pour répondre à…
Vincent Bronsard succède à Thierry Cotillard à la présidence d'Intermarché et de Netto. © Les Mousquetaires
Thierry Cotillard cède la présidence d’Intermarché à Vincent Bronsard

Le Groupement Les Mousquetaires annonce que, après plus de cinq ans d’exercice dans cette fonction, Thierry Cotillard…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio