Aller au contenu principal

Snacking : My Pie vise un déploiement au national

La société fabrique en Mayenne des produits de snacking qu’elle propose en vitrine dans les points de vente de la GMS, principalement à Paris. Elle prévoit de doubler son chiffre d’affaires en 2021.

Sébastien Rico, cofondateur de My Pie. © DR
Sébastien Rico, cofondateur de My Pie.
© DR

Le premier confinement et la montée du télétravail ont sérieusement affecté certains acteurs du snacking. C’est le cas de la jeune société My Pie qui produit à Gorron (Mayenne) des tourtes, quiches, pizzas et plats déposés dans des meubles en libre-service dans les GMS. Elle réalisera cette année un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, loin des 4,5 prévus. Mais ce frein dans sa croissance n’empêche pas My Pie de maintenir une prévision de chiffre d’affaires à 6,5 millions d’euros sur 2021. La société, qui avait démarré son activité en vendant ses produits dans des bars et salles de spectacle, a réorienté en 2017 son modèle vers les magasins de proximité, demandeurs d’une restauration rapide de qualité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Charcuterie : Richard Ramos présente son rapport sur les additifs nitrés mercredi

Ce 13 janvier, les députés Barbara Bessot-Ballot, Michèle Crouzet et Richard Ramos présenteront leur rapport sur les…

 © © lescharcuteries.fr
Nitrites dans la charcuterie : entre principe de précaution et enjeu marketing
Les industriels de la charcuterie doivent répondre à la fois à une demande croissante de naturalité tout en s’assurant de l’…
 © Monique Ranou
Intermarché annonce la suppression des nitrites et du carbonate de sodium en 2025

L’enseigne Intermarché annonce ce matin qu’elle s’est fixée d’ici à 2025 l’objectif de supprimer le nitrite de sodium et…

LDC
LDC s’attend à un résultat en repli de 5 à 10% sur l’exercice 2020-2021

Le volailler LDC s'attend à un résultat opérationnel courant en repli de 5 à 10% sur l'exercice 2020-2021 notamment du fait du…

Bernard Vallat, président de la Fict. © Fict
Interdiction des nitrites : la Fict remet en cause l’impartialité du rapport
La Fict souligne le manque de fondements du rapport parlementaire militant pour l’interdiction des nitrites dans la charcuterie,…
La marque A Capella est dédiée aux produits conventionnels, tandis qu'une nouvelle marque est en cours de dépôt pour les produits biologiques.  © PFPCA
Comment Pâtes fraîches Provence Côte d’Azur se réinvente
Après un passé récent chaotique, la société Pâtes fraîches Provence Côte d’Azur retrouve des couleurs et des projets. Au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio