Aller au contenu principal

Restauration collective : pourquoi cette « conférence des solutions »

Le ministère de l’Agriculture lance ce matin sa « conférence des solutions » pour que la restauration collective arrive à atteindre les objectifs Egalim.

cantine vide
Tous les restaurants collectifs sont tenus de respecter les obligations de la loi Egalim
© Aubrey Odom

Ce 2 avril, au ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, se réunissent les acteurs de la restauration collective, à l’initiative de Marc Fesneau et Agnès Pannier-Runacher, en présence de Stanislas Guérini (ministre de la Transformation et de la Fonction publiques), et de Dominique Faure (ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité) pour une « conférence des solutions »

Lire aussi : Restauration collective : les 3 points à retenir de la conférence des solutions 

« Si la loi Egalim était respectée, cela ferait jusqu’à 1,6 milliard d’euros de plus sur la ferme France et on n’aurait sans doute pas de crise du bio ». 

Le but, aider la restauration collective à progresser dans ses approvisionnements dans le cadre de la loi Egalim, en diffusant les bonnes pratiques. Un point crucial pour les filières agricoles selon Marc Fesneau dans Ouest-France « si la loi Egalim était respectée, cela ferait jusqu’à 1,6 milliard d’euros de plus sur la ferme France et on n’aurait sans doute pas de crise du bio ». 

 

 

Infographie : Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Des repas plus chers

« Il faut faire sauter le plafond de verre des repas à 2 ou 3 €/convive », nous confiait-on au ministère, en citant l’exemple de l’Economat des Armées où les objectifs sont atteints « pour un coût plutôt à 4 € voire 4€50 par convive ». 

« Pour un coût plutôt à 4 € voire 4€50 par convive »

Si pour l’heure aucune sanction n’est envisagée pour les établissements qui n’atteignent pas les objectifs, « le but est d’abord de faire connaître cette réglementation », le ministère n’exclut pas de collaborer avec les préfectures dans ce sens. Par ailleurs, la rue de Varenne n’a pas exclu de décentraliser la gestion des cantines des collèges et lycées, une position portée par les Régions et Départements de France, même si les lycées ont déjà une part d’autonomie. Un travail qui s’annonce de longue haleine et devra se faire en concertation avec le ministère de l’Éducation Nationale. 

Remplir les données macantine

Le taux de remplissage des approvisionnements sur la plateforme macantine reste trop faible et le gouvernement veut mobiliser les acteurs pour la remplir pour mieux quantifier ce qu’il se fait. 

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

vue de haut, une carte de France dessinée avec du blé, du beurre, des oeufs, de la viande, du fromage, des pommes, des tomates, du soja, du saumon
Souveraineté alimentaire : quelles sont les fragilités françaises ?

Un rapport du gouvernement évalue la souveraineté alimentaire de la France et dévoile des zones de fragilité préoccupantes.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio