Aller au contenu principal

Quelle inflation sur les produits festifs ? 

Les produits festifs subissent aussi l’inflation, même si des disparités existent.

Mis à jour le 29 Novembre avec les données d'Iri

Les repas des fêtes de fin d’année n’échapperont pas à l’inflation. “Les dépenses des repas de fêtes de fin d’année des Français pourraient augmenter a minima de 11,3 % au 1er novembre sur un an”, estime NielsenIQ. L’inflation est plus importante en viande, volaille, charcuterie surgelée (29,34 %). La seconde catégorie la plus inflationniste est celle du foie gras en conserve (14,67 %). Viennent ensuite les fruits de mer, les poissons naturels et les escargots (12,43 %), les produits apéritifs et les chips (11,03 %) et les poissons fumés (10,52 %) et les frais traiteur, entrée et apéritifs.  

Certains produits résistent mieux  

L'inflation est plus modérée pour les alcools. Elle est de 8,60 % pour les vins et de 6,93 % pour le champagne. Il en est de même pour la confiserie de chocolat (4,67 %), les œufs de poissons et le caviar (4,52 %). A noter, pour les produits de grande consommation, l’inflation atteindrait 10,3 % par rapport à 2021.  

Les prix des bûches glacées flambent selon Iri

Iri publie aussi son classement des produits festifs les plus inflationnistes. Il est dominé par les bûches glacées dont les prix bondissent de 22,4 %. Il faut dire que la flambée des prix de l'énergie pèse lourd sur la facture des producteurs de surgelés. La crème a aussi beaucoup augmenté cette année. Suivent les volailles fraîches, qui souffrent de la grippe aviaire et de la flambée de l'aliment.
 

 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

graines de soja
Alimentation animale : pourquoi les prix du soja pourraient flamber fin 2024

Si le règlement européen sur la non déforestation importée (RDUE) est clair quant à ses objectifs, le manque de précision sur…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio