Aller au contenu principal

Prudence des vendeurs et des acheteurs

Le CIC, Conseil international des céréales, dans son rapport mensuel du 28 mai, a revu en légère hausse ses prévisions de récolte céréalière mondiale pour la campagne 2020-2021. La production de blé passe de 764 à 766 Mt, celle de maïs, de 1168 à 1169 Mt, le colza, par contre étant ajusté en baisse de 1 Mt, à 363 Mt. Les prévisions pour l’UE ne vont pas dans le même sens compte tenu de la situation climatique toujours marquée par le déficit hydrique. En France, notamment, à quelques semaines d’une moisson qui s’annonce précoce, producteurs et opérateurs montrent une grande prudence dans l’engagement pour la nouvelle campagne de blé, le manque d’affaires rendant les cours plus sensibles à la baisse de Chicago, hier. Une baisse imputable, une fois de plus aux tensions sino-américaines ; on n’en sort pas. L’appel d’offres lancé par l’Égypte a été remporté par l’Ukraine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Big foot  de Pixabay
Vanille de Madagascar : le prix inciterait les acheteurs à s’approvisionner ailleurs

Le gouvernement malgache a récemment fixé un prix minimum à l’exportation de 250 USD par kilogramme de vanille (environ…

 © gutner archives
Sucre : la Chine soutient le marché

L’indice FAO des prix du sucre s’est établi en moyenne à 87,0 points en décembre, en léger retrait (0,5 point) par…

Evolution des cours des principales céréales
Hausse générale des cours céréaliers
Les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs sur le marché physique français poursuivent leur ascension, sur un marché…
Evolution des cours des principales céréales
Marchés céréaliers haussiers pendant les fêtes de fin d’année
Si l’activité est très limitée, les organismes stockeurs étant fermés depuis la fin décembre, les cours n’ont cessé de progresser…
En novembre 2020, les envois de poivre du vietnam ont bondi de 34,94 % sur un an © Kai Reschke de Pixabay
Poivre noir : des prix fermes à prévoir
Le prix du poivre noir devrait rester ferme en 2021 face à une production en repli et une demande mondiale qui tend à croître en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio