Aller au contenu principal

Consommation
Protéines végétales : moins de ménages américains en achètent

Outre-Atlantique, le taux de pénétration des substituts végétaux à la viande et aux produits laitiers recule.

Il y a moins d'acheteurs de saucisses végétales outre-Atlantique
© w0qmxzx0 sur Unsplash

Les ventes de produits végétaux étaient sur une tendance négative aux États-Unis, selon les données du deuxième trimestre de Brightfield Group rapportées par la presse américaine. Le nombre d’acheteurs de substituts végétaux aux « creamer » (crème pour le café) à chuté de 25 %, celui de la gamme végétale de saucisses et de poisson a chuté de 17 %. Même tendance pour les yaourts végétaux (- 9%), fromages végétaux (-8 %), alternatives aux burgers (-7 %) et au poulet (-6 %). Seuls les repas végétariens surgelés et le bacon végétal étaient en croissance, affichant respectivement + 5 % et +1 %.

L'inflation et la méfiance nuisent aux produits végétaux

Ce retournement de tendance s’explique par l’inflation. A l’heure des arbitrages budgétaires, les valeurs sûres et les produits les moins onéreux ont le vent en poupe. Mais les gammes végétales commencent aussi à être mal perçues, comme trop transformées. Les bénéfices sur l’environnement sont aussi questionnés par une partie des consommateurs. Or les entreprises misaient justement sur la hausse du taux de pénétration pour garantir une croissance de leurs ventes à plusieurs chiffres. Ils ciblent les flexitariens, pas seulement les intolérants au lactose et les végétariens, marchés autrement plus réduits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Protéines végétales : qui est Renaud Saisset, le nouveau PDG d’Accro
  Renaud Saisset remplace Thierry Maroye à la tête de NxtFood et de sa marque de produits alternatifs végétaux Accro.
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
grippe aviaire Vendée mise à l'abri des volailles
Grippe aviaire : la Vendée met à l'abri ses volailles après la découverte d'oiseaux sauvages infectés
Après la découverte de deux cadavres d’oiseaux sauvages positifs à la grippe aviaire, le préfet de Vendée place le département en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio