Aller au contenu principal

Consommation
Produits tripiers : de moins en moins de Français en achètent

Kantar dresse un bilan négatif des achats d’abats par les ménages français pour leur consommation à domicile en 2021.Seul le foie de veau se distingue.

© Virginie Pinson

Seuls 36,7 % des foyers français ont acheté des abats en 2021, alors que ce taux de pénétration s’affichait à 42,5 % il y a cinq ans, selon le bilan annuel de Kantar Worldpanel. Cette baisse du nombre d’acheteurs s’accompagne d’une baisse des quantité achetées (2,6 kg/ménage/an, contre 2,8 kg cinq ans plus tôt).

Qui sont les acheteurs de produits tripiers ?

Les plus forts taux de pénétration des abats s’observent sur les seniors : 57,2 % des plus de 65 ans en achètent, et 44,1 % des 50 à 64 ans et seulement 14 ,6 % des moins de 35 ans. Chez les seniors, les couples en achètent même plus souvent qu’en 2020. C’est surtout chez les classes modestes que les achats ont le plus baissé.

Un prix record sur les 5 dernières années

A 9,8 €/kg, le prix moyen d’achats des abats de viande s’affichait à un record sur les cinq dernières années, il était de 9,2 €/kg sur la période 2017-2019 et 9,4 €/kg en 2020 ; c’est une des raisons de la baisse de la consommation selon le panéliste.

Belle performance du foie de veau en 2021

Les achats des ménages d’abats frais d’animaux de boucherie ont ainsi reculé de 6,1 % en 2021, une baisse sans surprise compte tenu qu’en 2020 le Covid avait accentué les achats pour la consommation à domicile, mais c’est une plus mauvaise performance que les viandes de boucheries fraîches (-5,2 %). Abats porcins et ovins ont accusé de fortes baisses, respectivement de 11,9 % et 26,1 % mais le bœuf a mieux performé que le reste du rayon (-3,4 %) tandis que les volumes d’abats de veau progressaient même de 1,6 % grâce à la bonne orientation des ventes de foie notamment (+5 %).

Cette performance du foie de veau explique en partie la hausse du prix moyen d’achat constaté par Kantar, puisqu’à 23,19 €/kg, c’est le plus onéreux de tous les abats. Néanmoins les prix ont augmenté en 2021 sur toutes les catégories d’abats, de +1,8 % pour le bœuf à +4,8 % pour le porc.

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

commercialisation de carcasses d'agneau Halal origine Royaume-Uni
RN, Nouveau Front populaire : que disent-ils sur l'abattage rituel

Le RN ne cache pas sa volonté d’interdire les produits halal et casher tandis qu’à gauche, il est évoqué des discussions avec…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

camion cooperl
Enquête antidumping de la Chine : Cooperl confirme le risque pour la filière

Le groupe coopératif breton exporte effectivement du porc vers la Chine; et affiche son inquiètude à la perspective de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio