Aller au contenu principal

Produits laitiers : la Russie a des grandes ambitions à l’export, notamment vers l’Algérie

La Russie veut faire bondir ses exportations de produits laitiers, notamment vers l’Algérie mais aussi le Moyen-Orient et l’Asie.

un drapeau russe et un drapeau algérien cote à cote
La Russie compte développer massivement ses exportations de produits laitiers vers l'Algérie
© Généré par l'IA

La Russie compte développer ses exportations de produits laitiers de 15 à 20 % chaque année, selon une interview d’ Artem Belov, dirigeant de Soyuzmoloko, l’association des industriels laitiers russes par Reuters. Le lobbyste se montre volontariste, estimant que la croissance des exportations peut même être « exponentielle » sur les 7 à 10 prochaines années. Les principaux clients de la Russie sont actuellement ses voisins, d’anciens pays de l’URSS comme le Kazakhstan, la Biélorussie, l’Ouzbékistan, l’Azerbaïdjan et l’Arménie, ainsi que la Chine. 

Lire aussi : Fabrications de produits laitiers : vers quoi vont se tourner les industriels en 2024 ?

La Russie veut faire pivoter ses exportations

Mais la Russie compte diversifier ses débouchés et regarde ailleurs qu’en Europe centrale pour alimenter la croissance attendue. La Russie compte exporter des produits laitiers industriels (poudres de lait et de lactosérum, beurre et fromage) vers les pays arabes. Les envois ont démarré l’an dernier vers les émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, Oman, la Tunisie et l’Égypte mais aussi les Philippines. Le responsable russe se réjouit aussi d’une percée en Algérie en décembre 2023 avec l’envoi de 500 tonnes de poudres de lait de la région de la Volga. Plusieurs entreprises russes auraient ouvert des bureaux en Algérie. Les Russes envisagent même de créer des fermes laitières et des usines spécialement destinées à alimenter le marché algérien. L’Algérie est le second client de la Russie derrière la Chine. 

Lire aussi : Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

La collecte laitière progresse en Russie

Selon les chiffres fournis par Soyuzmoloko, la collecte laitière progresserait de 3 à 4 % par an ces dernières années en Russie, un peu plus vite que la consommation. Les chiffres russes indiquaient des exportations à 400 millions de dollars en 2023, année où les volumes de poudre de lactosérum exportée ont doublé et ceux de poudre de lait ont quasiment quintuplé. Un vingt-cinquième de la production de lait russe a été exportée. La Russie ne publie plus de statistiques depuis. 

Selon les estimations de l’USDA, les exportations russes de fromages progresseraient de 92 % entre 2019 et 2024, et celles de beurre de 7 %. Néanmoins pour ces deux produits, la Russie reste importatrice nette. 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

commercialisation de carcasses d'agneau Halal origine Royaume-Uni
RN, Nouveau Front populaire : que disent-ils sur l'abattage rituel

Le RN ne cache pas sa volonté d’interdire les produits halal et casher tandis qu’à gauche, il est évoqué des discussions avec…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

camion cooperl
Enquête antidumping de la Chine : Cooperl confirme le risque pour la filière

Le groupe coopératif breton exporte effectivement du porc vers la Chine; et affiche son inquiètude à la perspective de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio