Aller au contenu principal

Cotation
Première hausse du prix du porc français en 4 mois

Le cours du porc Français progresse à l’approche des fêtes de fin d’année, dopé par la demande d’Europe de l’Est.

Première hausse du prix du porc français en 4 mois
© Frank Zhang

Après deux séances de reconduite, le cours du porc français a enregistré une hausse minime jeudi 30 novembre (+0,002 €). Il est désormais à 1,765 €/kg. 

Bien que cette évolution soit proche de la stabilité et que « les abattoirs restent prudents », d’après le Marché du porc breton (MPB) elle témoigne tout de même « d’un vif intérêt à l’achat des abattoirs », ajoute le MPB. L’année 2023 aura été terne, marquée par une production en retrait d’environ 5 % comparé à 2022 et un recul de la consommation nationale en raison de l’inflation. La situation économique à l’international n’aura pas été meilleure puisque la demande chinoise n’a pas autant tiré que les années précédentes. L’Empire du milieu espère dynamiser sa production et réduire sa dépendance au marché extérieur.

Bonne demande en porc des pays de l'Est

Ce qui dope le marché du porc français ces derniers jours, c’est « la demande des pays de l’Est à l’approche des fêtes de fin d’année », nous explique le MPB, qui précise « Ils achètent beaucoup, un peu plus que les années précédentes car leurs productions baissent ». L’Allemagne et l’Espagne aussi connaissent une période plus tonique en raison de cette demande de l’Europe de l’Est. En Slovaquie, les abattages de porc sont en baisse de 11,7 % en août 2023 sur un an selon les dernières données de la Commission européenne. En Croatie elle est de – 8,9 %. La baisse est plus modérée dans d’autres pays comme la Hongrie (-2 %) et la Roumanie (-2,4 %).

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio