Aller au contenu principal

PPL Besson-Moreau : L’Afec craint un alignement des prix sur la concurrence

LMH : Vous codirigez un groupe de travail de l’Association française d’étude de la concurrence (Afec), sur la proposition de loi du député LREM Grégory Besson-Moreau. Quelles sont vos premières réflexions et interrogations ?

Michel Ponsard : L’objectif est louable, en ce qu’il vise à rééquilibrer les relations commerciales entre acteurs de la chaîne alimentaire. Dans l’esprit de la loi Egalim, le texte institue un contrat écrit pour 3 ans au minimum. Mais il impose la transparence des prix d’achat des matières agricoles dans les CGV, ce qui inquiète par rapport à la protection du secret d’affaires et laisse également craindre en l’état à un risque important d’alignement des prix sur la concurrence par les acteurs et une pression accrue à l’égard des agriculteurs en raison de la connaissance de ces prix.

LMH : Que pensez-vous du comité de règlement des différends commerciaux ?

M. P. : En effet, la loi crée le comité de règlement des différends commerciaux agricoles, disposant de pouvoirs très forts d’injonction et de sanctions en cas d’échec de la médiation, dont les contours sont encore imprécis. On s’interroge notamment sur l’articulation de ces pouvoirs avec ceux des autres organes appelés à intervenir que sont la DGCCRF, la CEPC, l’Autorité de la concurrence, et le respect des droits de la défense devant cette nouvelle institution.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio