Aller au contenu principal

PPA : La France signe un accord avec la Chine pour préserver ses exportations

Après quatre ans de négociation, la France et la Chine viennent de signer un accord sur la reconnaissance du zonage et de la compartimentation au bénéfice de la France en cas de peste porcine africaine.

© Virginie Pinson

A l’occasion de son déplacement en Chine en novembre 2019, le président de la République Emmanuel Macron était convenu avec le président de la République populaire de Chine Xi Jinping qu’un travail soit conduit visant à la reconnaissance par la Chine des modalités d’application en France du principe du « zonage », si un cas de peste porcine africaine (PPA) venait à être déclaré sur le territoire français.

Après quatre ans de négociation avec les parties prenantes, le ministre de l'Agriculture français, Julien Denormandie et les ministres chinois concernés viennent de signer l'accord sur la reconnaissance du zonage et de la compartimentation au bénéfice de la France.

" Avec une mise en œuvre effective de l’accord dès aujourd’hui, cette reconnaissance permettra la poursuite des exportations vers la Chine des produits porcins à partir des zones françaises indemnes de PPA, si un cas de peste porcine survenait", précise le ministère dans un communiqué.

L'interprofession Inaporc se réjouit de l’aboutissement d’un long travail commun avec les pouvoirs publics, notamment DGAl et FranceAgriMer, et les professionnels de la filière porcine française.

" Dans un contexte d’avancée progressive des cas de Fièvre Porcine Africaine dans l’Est de l’Europe, cet accord permet d’envisager plus sereinement l’avenir pour la filière française ", écrit l'interprofession porcine, " cette évolution, fruit de quatre années de négociation et signe de la confiance envers la filière porcine française, est une ouverture pour les autres productions animales concernées par des restrictions liées à des maladies réglementées ".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Six acteurs de la bio s'associent pour créer une usine de floconnage 100% bio
Les coopératives Cocebi, Biocer, Probiolor, les entreprises Favrichon, Cereco et le distributeur Biocoop se sont associés pour…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio