Aller au contenu principal

Data : Pourquoi Numalim s’est doté d’une interface dédiée au consommateur ?

La société Numalim, désormais seul gérant de la base de données Universalim, a construit une interface consommateur pour qu’ils puissent consulter à partir de janvier 2023 toutes les données liées aux produits qu’ils achètent.

Jérôme François, directeur général de Numalim
© Numalim

La société coopérative d’intérêt collectif Numalim a doté sa base d’une interface consommateur afin que celui-ci soit capable de consulter toutes les données des produits agroalimentaires qu’il scanne.

« La création de cette interface a été décidée le 15 novembre 2022 et sera disponible début janvier 2023. Elle permettra de compenser la diminution d'informations produit allant avec la réduction de la taille des emballages », précise Jérôme François, directeur général de Numalim.

A son lancement il y a maintenant un an, le référentiel Universalim ne devait être que B2B, mais Numalim a pris en compte la demande des industriels qui doivent s’adapter à la loi Agec et donc réduire leurs emballages.

« La teneur en fruits et légumes pour des plats traiteur doit être précisée dans notre base. Cette information est essentielle pour le calcul du Nutri-Score et permet de l’améliorer. Trop peu de fabricants la fournissent. En l’oubliant, ils s’auto-pénalisent. Ils laissent les applications sous-noter leurs produits », souligne-t-il. Universalim compte aujourd’hui près de 33 000 références produits importées ou en cours d’import.

GS1 laisse Numalim seul aux commandes

GS1 a par ailleurs annoncé dans un communiqué ne plus participer à l’élaboration d’Universalim et se concentrer sur son rôle d’identification des produits alimentaires, centré sur sept données essentielles. « GS1 avait initié le mouvement de création d’Universalim, et nous passe maintenant définitivement le flambeau », ajoute Jérôme François.

Numalim poursuit son accompagnement des entreprises de l’agroalimentaire dans le partage de toutes les caractéristiques, soit entre 80 données par référence actuellement par produit et 150 d’ici à fin 2024. La base de données comprend maintenant des données telles que la teneur en matière recyclée dans l’emballage du produit.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio