Aller au contenu principal

Poule de réforme : toujours ferme

 © Pascal Le Douarin
© Pascal Le Douarin

Aucun changement de tendance n’a eu lieu la semaine dernière sur le marché des poules de réforme. L’activité d’abattage est restée fluide. En aval, le commerce, en particulier à destination des industries s’est montré attentiste face aux mesures de restrictions renforcées dans plusieurs régions de France. En revanche à l’export, le courant d’affaires restait très soutenu. La forte demande africaine permettait toujours d’écouler la marchandise mais les opérateurs devaient tout de même faire face à une pénurie de containers. À noter que les prix sur d’autres marchés européens ne cessent de progresser dans un contexte de forte demande à l’export et d’offre communautaire mesurée en raison des nombreux abattages liés à l’Influenza aviaire.

En poules de reproduction, le marché a évolué de la même manière que les semaines passées, avec une demande qui tendait à ralentir. Ce produit s’est vu peu à peu retiré des rayons avec l’arrivée du printemps.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

La volaille face à des défis majeurs : flambée des prix de l’aliment, grippe aviaire, repli des envois vers les pays tiers et menace des importations © Conger design de Pixabay
Une année 2021 remplie de défis pour la volaille française
L’année 2021 se révèle être remplie de défis pour la volaille française avec la flambée des prix de l’aliment, la propagation de…
 © EakK.dePixabay
Volaille : les achats de toutes les espèces progressent sur un an sauf pour le canard

Les derniers relevés de FranceAgriMer-Kantar Worldpanel révèlent un mois de janvier plutôt porteur pour la plupart des…

La France est devenue exportatrice nette d’ovoproduits vers la Belgique. © CNPO
La production d’œufs de l’UE attendue en baisse
Après une hausse en 2020, la production européenne d’œufs devrait reculer en 2021. La baisse des débouchés RHD pèse sur le marché…
 © NickyPe de Pixabay
Œufs : où est passée la demande ?

Calibré : Le coup du mou du marché se confirmait jeudi. La demande était très limitée en toutes…

Œufs : stabilité dans le flou

Calibré : Jeudi, plusieurs opérateurs rapportaient de bonnes commandes en calibre M depuis mercredi. Avec le…

 © Gerd Altmann de Pixabay
Volaille : les envois français en repli de 13,2 % en 2020

En 2020, les exportations françaises de viande de volailles se sont fortement repliées de 13,2 % en volume sur un an…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio