Aller au contenu principal

Cotation
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Cotation du porc en Allemagne, Production, classe E en €/kg
© Les Marchés

Les prix du porc ont pour la plupart été reconduits en semaine 13 sur les principales places de marché du Vieux continent. En France, la cotation établie sur le marché du porc breton est restée stable lundi. A la séance du jeudi 28 mars, une faible hausse (+0,001 €) a été constatée. Le cours est désormais à 2,031 €/kg. La hausse est moindre par rapport à la vitesse et l’amplitude de l’évolution entre les séances du 8 février et du 11 mars (+22,5 centimes). 

Une activité d’abattage porcin écourtée  

Cette quasi-stabilité des prix depuis près de deux semaines s’explique par une activité réduite à la veille de Pâques. Jours fériés et vacances conduisent à déjà à des semaines écourtées. En guise de compensation des jours non travaillés, l’Allemagne a amplifié les abattages de porc en semaine 12. La RHD est aux achats, particulièrement en morceaux nobles à l’approche de Pâques. En revanche, la demande s’est tassée pour la consommation à domicile.  

Offre espagnole insuffisante face à l’outil d’abattage  

Autre signe de quasi-stabilité sur le marché du porc en Europe, la stabilité des poids. Exception en Espagne, les poids affichent un recul depuis deux mois mais restent supérieurs en moyenne d'un kilo comparé à 2023. “La baisse du coût de l’aliment explique ce regain du poids moyen des porcs”, a indiqué Mercolleida. Néanmoins, l’offre espagnole reste en dessous de la demande. Les capacités d’abattage sont loin d’être utilisées. Au grand export, débouché vers lequel l’Espagne concentre la plupart de ses expéditions, les Américains (Etats-Unis, Brésil) ne cessent de gagner en compétitivité notamment en Asie du Sud-Est.  

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

vue de haut, une carte de France dessinée avec du blé, du beurre, des oeufs, de la viande, du fromage, des pommes, des tomates, du soja, du saumon
Souveraineté alimentaire : quelles sont les fragilités françaises ?

Un rapport du gouvernement évalue la souveraineté alimentaire de la France et dévoile des zones de fragilité préoccupantes.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio