Aller au contenu principal

Porc : « Nous avons été frappés par un cocktail toxique », Danish Crown

Danish Crown a réduit son activité dans le secteur porcin. L'entreprise danoise est confrontée à une baisse de l’offre et des exportations.  

Porc
Danish Crown est confronté à une baisse de son activité en porc.
© Google Maps

« Nous avons été frappés par un cocktail toxique, mais nous avons réagi avec fermeté et pris les décisions qui s'imposaient », déclare Jais Valeur, PDG de Danish Crown dans un communiqué retraçant l’activité en 2022 et 2023. Au moins trois facteurs ont perturbé la filière porcine danoise.  

Lire aussi : Allemagne : chute du prix du porc et crise chez Vion 

Baisse de la production de porc  

La production porcine était en baisse au Danemark ces dernières années mais la tendance pourrait s’inverser en ce début 2024.  Le recensement du 1er janvier témoigne d’une baisse de la population de porc sur un an (-1,5%). En revanche, elle est en hausse de 1,6% comparé au 1er octobre 2023. Le nombre de truies gestantes a augmenté de 0,9% sur un an et est aussi en hausse de 1,6% par rapport au recensement du 1er octobre. Cette hausse est due aux prix élevés des porcelets et à l’amélioration de la production depuis 2022. 

Baisse de l’activité en abattoir 

Baisse des exportations de viande de porc  

Les exportations de porc danois ont chuté à tel point que le pays a perdu une place sur le podium des principaux exportateurs, au profit des Pays-Bas au premier semestre 2023. « Un recul des exportations de porc danois vers les marchés extra-européens à prix élevés, une inflation élevée [...] néanmoins, les recettes ont augmenté de 5 %, passant de 64,2 à 67,6 milliards de couronnes danoises », peut-on lire dans le communiqué. Les exportations sont en baisse pour la période allant de janvier à novembre 2023 sur un an selon le Conseil danois de l’agriculture et de l’alimentation. Elles sont passées de 1,5 million de tonnes à 1,3 million de tonnes. Vers la Chine, les exportations ont diminué de près de moitié de 333 000 tonnes à 194 000. Elles se sont plus ou moins maintenues vers les pays de l’Union européenne. A destination de la France, les exportations ont légèrement progressé en passant de 17 800 à 18 500 tonnes

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

vue de haut, une carte de France dessinée avec du blé, du beurre, des oeufs, de la viande, du fromage, des pommes, des tomates, du soja, du saumon
Souveraineté alimentaire : quelles sont les fragilités françaises ?

Un rapport du gouvernement évalue la souveraineté alimentaire de la France et dévoile des zones de fragilité préoccupantes.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio