Aller au contenu principal

Porc : la stabilité perdure

Statu quo sur les marchés du porc dans la plupart des pays européens. La France suit la cotation allemande qui a été reconduite pour la onzième semaine consécutive. La cotation espagnole devrait sans doute suivre aussi cette tendance. Dans l’ensemble, les exportations toniques vers la Chine permettent de maintenir les prix à un haut niveau inhabituel à cette période de l’année. A 1,681 euro, le cours du porc breton est resté quasi stable, malgré des poids qui progressent fortement (+ 600g à 96 kilos) et une demande intérieure plutôt normale. Avec le férié du 11 novembre qui se profile et des achats chinois qui progressent, l’activité sur la zone Uniporc Ouest a été l’une des meilleure de l’année avec 395 000 porcs abattus. Une tendance qui pourrait s’accentuer avec la demande chinoise qui s’intensifie et des abattoirs et entreprises de transformation françaises nouvellement agrées à exporter vers la Chine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio