Aller au contenu principal

Exportations
Porc : la production européenne devrait légèrement progresser en 2021

La croissance de la production et des exportations européennes de viande porcine devrait ralentir en 2021, selon les estimations de la Commission européenne.

L’enquête menée en décembre 2020 sur le cheptel porcin de l’Union européenne (UE) a révélé une légère augmentation du nombre de porcs à l’engrais de 0,8 % (750 000 têtes). Le nombre de porcelets a aussi progressé de 2,2 millions de têtes, porté notamment par la croissance du cheptel de porcelets en France. En revanche, le nombre de truies dans l’UE a reculé de 0,5 % sur un an. Les hausses en France, au Danemark et en Pologne n’ont pas pu compenser les fortes baisses du cheptel de truies en Allemagne et au Pays-Bas. De quoi entraîner une légère progression de la production de viande porcine dans l’UE d’environ 0,7 % en 2021.

Des exportations en repli, mais élevées en 2021

Malgré la propagation de la peste porcine africaine (PPA) en Europe, les exportations de porcs vers la Chine ont atteint de nouveaux records en 2020. Si la maladie s’est propagée en Allemagne, en Belgique, en Hongrie et en Pologne et a entraîné des restrictions commerciales immédiates sur les envois vers des partenaires clés comme la Chine, la Corée du Sud et le Japon, d’autres États membres de l’UE ont pu récupérer les parts de marché perdues par ces pays européens sur le continent asiatique. L’Espagne, par exemple, bénéficie actuellement d’une forte demande chinoise. Bien que les envois européens de produits porcins soient prévus en baisse en 2021, ils resteront toutefois à des niveaux très élevés. La demande chinoise devrait rester forte cette année. Certes, l’industrie porcine commence à se redresser en Chine, mais de nouveaux cas de PPA sont toujours d’actualité dans le pays et devraient menacer le rétablissement du cheptel porcin chinois. Par ailleurs, aucun vaccin sûr et efficace n’a encore été trouvé pour lutter contre la maladie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio