Aller au contenu principal

Pénurie de lait infantile aux USA : qui peut en profiter ?

Le manque de lait pour bébé dans les rayons américains engendre une telle crise politique que le Joe Biden a lancé un plan pour accélérer les importations. Quel pays pourra en tirer parti ?

Tweet du président Biden annonçant l'arrivage de la première caragison de poudre de lait infantlie dans l'Indiana
Tweet du président Biden annonçant l'arrivage de la première caragison de poudre de lait infantlie dans l'Indiana
© Capture d'écran

Mis à jour le 01/06 avec les envois australiens

Un avion militaire plein de lait en poudre, annoncé en grande pompe par le président américain Joe Boden, voilà un tweet un peu inhabituel qu’a publié la maison blanche la semaine dernière. Car en pleine pénurie de préparations pour nourrissons, la situation est critique aux États-Unis.

Des premiers chargements de lait Nestlé

Ce sont des préparations infantiles de marque Nestlé, fabriquées en Suisse, qui ont volé au-dessus de l’Atlantique pour le lancement de l’opération Fly Formula. Le géant suisse possède déjà des agréments FDA (l’office de la santé américain).

Des règles très compliquées pour exporter vers les États-Unis

Malgré l’allégement des exigences de la FDA afin de faciliter les importations, il reste difficile, voire impossible, d’accéder au marché américain pour des opérateurs qui n’y sont pas encore implantés. Il faut soumettre des candidatures, prouver que le produit est conforme aux exigences fédérales en termes d’hygiène et de nutrition, exigences qui ne sont pas toujours similaires aux européennes. Le temps de pouvoir régler les problèmes administratifs, il est probable que la pénurie soit réglée outre-Atlantique puisque l’usine mise en question devrait rapidement reprendre son activité.

Quelle logistique derrière ces importations de crise ?

La base militaire Ramstein en Allemagne est le nœud logistique de cette opération. Les cargaisons arrivent dans des usines américaines (Nestlé à Indianapolis puis prochainement Nestlé en Pennsylvanie), car elles disposent de la logistique pour les acheminer dans tout le pays.

Quels pays pourraient en profiter ?

Les premières cargaisons provenaient de Suisse. L’Américain Abbot possède une usine en Irlande et a déjà enclenché ses envois. Les Irlandais qui souffrent de la baisse des ventes de lait infantile vers la Chine devraient donc profiter de cette occasion. L’Australien Bubs, fabricant de préparations à base de lait de chèvre est arrivé sur le marché américain l’an dernier, il est vendu en ligne (Amazon, Walmart…). Selon des analystes australiens, si Bubs captait 1 % du marché américain cette année, son Ebitba pourrait être triplé voire quadruplé en 2023.

Le président Biden a annoncé le 27 mai l'arrivée d'une première cargaison Bubs.

L'accord porterait sur 500 000 boîtes de lait, soit 4 Boeing 747. L'entreprise explique produire 24h/24 et 7j/7 afin que le marché australien ne subisse pas de pénurie par ricochet. L'action de l'entreprise australienne a bondi de 40 % après le tweet de Joe Biden.

Les Néo-zélandais estiment qu'ils ne pourront pas accéder assez rapidement au marché américain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Agricool rejoint Vif-Systems et dévoile les raisons de son échec
La start-up promouvant l’agriculture urbaine, en redressement judiciaire, est reprise par le réseau de fermes verticales VIF-…
Faute de repreneur, Matines ouvre un projet de cessation d’activités
La société Matines annonce, le 2 juin, s’engager dans un projet d’arrêt programmé de ses activités. A ce jour, seul le site…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
Avec l’arrêt de Matines, la filière œuf dans l’incertitude
Matines a annoncé jeudi l’arrêt programmé de ses activités, seul un site fait l’objet d’une procédure de reprise pour l’instant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio