Aller au contenu principal

Pénurie alimentaire : quelles ruptures sur quels produits en octobre ?

Au mois d’octobre, le taux de ruptures en magasins a une nouvelle fois progressé pour atteindre 5,8% selon les dernières données de NielsenIQ, entraînant une manque à gagner de 3,5 milliards d’euros en 2022.

rayon vide pénurie
Les rayons vides sont nombreux et les risques de pénurie alimentaire inquiètent les Français
© Virginie Pinson

Déjà 3,5 milliards d’euros de manque à gagner en 2022 en raison des ruptures de produits en hypermarchés et supermarchés. Il monte à 4,4 milliards d’euros sur une année pleine, selon les dernières données de NielsenIQ.

En octobre, le taux de ruptures a atteint 5,8%, en augmentation de 1,7 point par rapport au mois d’octobre 2021. La durée moyenne des ruptures est de 4 jours.

 

L’épicerie (31% du total du manque à gagner) et le frais (29%) sont les deux catégories les plus affectées par ces ruptures. 6 euros sur 10 du manque à gagner sont liés à ces rayons.

Et particulièrement du côté de l’épicerie, dont le taux de rupture connaît la progression la plus forte par rapport à octobre 2021 (+2 points). Les ruptures les plus fortes concernent les vinaigrettes (+8,9%), les sauces froides (+7,3%), et encore et toujours la moutarde.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio