Aller au contenu principal

Œufs : pas de réveil après les annonces de Jean Castex

 © CNPO
© CNPO

Calibré : Peu de changement sur le marché de l’œuf calibré. Les grossistes travaillant avec la restauration ont pris acte du délai avant la réouverture et ne sont pas revenus. Les stations de ski attendaient des précisions avant leurs premières commandes mais les annonces du premier ministre ont douché leurs espoirs pour le début de la saison. Quant aux centres de conditionnement, ils étaient encore très prudents dans leurs achats. Seul espoir, que la réouverture des rayons “non essentiels” de la grande distribution conduise à une hausse de la fréquentation et donc de la consommation pour le début du mois. Toujours est-il que jeudi, l’offre de cage était largement suffisante au vu des besoins et que les tarifs continuaient de s’effriter. En alternatif, l’offre restait insuffisante en sol mais le marché semblait équilibré sur les autres codes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Réussir
Œufs : le bio à la traîne en novembre   

Les achats d’œufs des ménages pour leur consommation à domicile ont été décevants en novembre, puisqu’ils ont reculé de…

 © Public Domain Pictures de ...
Volailles festives : la dinde entière pâtit d’une faible demande

Avec des fêtes de fin d’année qui se célèbrent en petit comité en raison de la pandémie,…

evolution de la production de canard gras en France
Foie gras : une année 2020 minée par la Covid-19
La filière française du foie gras aura été durement touchée par la baisse de ses débouchés en 2020, aussi bien sur le marché…
 © VP
Œufs : marché catastrophique en tout-venants

Les centres de conditionnement restaient aux abonnés absents vendredi, au contraire, plutôt que d’être aux achats ils…

 © Pascalle Douarin
L’envolée du prix de l’aliment se poursuit en décembre

Depuis le troisième trimestre 2020 les filières volailles ont vu leurs coûts de l’aliment s’envoler en raison de la…

 © Pascal Xicluna - ...
Volaille : forte baisse de la production de canard gras et de pintade en novembre

Le début de regain d’activité habituel en novembre a été timide pour les filières canards gras et pintades tandis que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio