Aller au contenu principal

Produits de la mer
MSC France : « la suspension fait partie du jeu »

Marine Stewardship Council explique sa démarche auprès de l’aval de la filière et justifie les suspensions temporaires de certifications MSC auprès de certaines pêcheries françaises. Elles s’inscrivent dans une démarche de progrès, selon l’ONG. Explications.

À la suite des suspensions des certifications MSC pour les pêcheries de sardines de bolinche et de maquereaux en février 2019, ainsi que de cabillauds en mer du Nord en septembre 2019, l’ONG Marine Stewardship Council (MSC) rassure en précisant qu’elle accompagne ces pêcheries dans l’établissement de leur plan d’action.

« Nous voulons montrer que nos pêcheries sont très suivies. Nous expliquons aux industriels pourquoi la certification a été suspendue et les actions mises en place pour que la pêcherie la retrouve », nous précise Amélie Navarre, responsable des partenaires commerciaux à MSC France. « La distribution aussi est avide d’explications. Nous leur montrons le travail mené. Ils y sont réceptifs », ajoute-t-elle.

Les suspensions ne sont pas de notre fait

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
L214 vise le groupe LDC dans une nouvelle campagne
L214 lance une campagne adressée au leader français de la production de poulet.
[Mis à jour] La nomination d'Antoine de Saint-Affrique à la direction générale de Danone est confirmée
Le pdg de Barry Callebaut, Antoine de Saint-Affrique, va devenir le nouveau directeur général du groupe Danone, en remplacement d…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio