Aller au contenu principal

Cotation
Les prix des vaches plombés par le manque de demande en viande

Les prix des vaches continuent de reculer car les abattoirs sont prudents dans leurs achats face au marasme sur le marché de la viande. En jeunes bovins, le marché est un peu équilibré.

Les prix des vaches mixtes et laitières reculent encore
Les prix des vaches mixtes et laitières reculent encore
© Virginie Pinson

Les prix des jeunes bovins résistaient encore la semaine dernière. Selon les abattoirs, les exportations s’animaient un peu en vue des fêtes de fin d’année. Pourtant, ils se disaient relativement déçus par rapport aux années passées, entre baisse de la consommation et pression de la concurrence.

 La pression est bien plus forte en vaches. Les sorties sont importantes, comme toujours à cette période de l’année où les éleveurs font le tri avant de rentrer dans les étables. En vaches allaitantes, les cours se replient de quelques centimes et le cours de la vache viande R s’installe à 5,39 €/kg, comme l’an dernier, même date.

Nouvelle chute des prix des vaches laitières

La pression est nettement plus forte en laitières, avec une nouvelle baisse d’environ 10 centimes. La vache lait O s’affiche ainsi à 4,14 €/kg, c’est 12,3 % de moins que l’an dernier. Les abattoirs rapportent être très prudents dans leurs achats. Les cours de ces vaches lait O3 ont chuté de 13.4 % depuis mi-septembre. 

Depuis plusieurs mois, ils évoquent des stocks importants, pénalisés par la baisse des achats des ménages, y compris en haché. Selon les données Normabev rapportées par Interbev, les abattages de vaches viande reculent, en semaine 47, de 15 % sur un an. La baisse atteint 12,8 % pour les vaches laitières et mixtes tandis que les abattages de JB se replient de 3 %. La tendance reste néanmoins positive (+4,7 %) sur les semaines 44 à 47.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio