Aller au contenu principal

Les prix des œufs baissent au nord de l’Europe, la France résiste

L’évolution des prix des œufs français, au 11 avril 2024, expliquée par Les Marchés qui publie trois fois par semaine la TNO (Tendance Nationale Officieuse).

Cotation Weser-Ems (Allemagne), brun, Expédition, au sol, M (53-63 g)
Evolution prix des oeufs en Allemagne
© Les Marchés

Les prix des œufs ont continué de baisser sur la semaine en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique, pour la troisième semaine consécutive. Un repli des cours normal et habituel après Pâques, qui semble d’autant plus prononcé que la consommation a été légèrement décevante dans les magasins allemands, nous confie-t-on outre-Rhin. Dans ce contexte, les commandes ont été très calmes ces derniers jours le temps de se mettre à jour. Les cours sont certes inférieurs à leur niveau de l’an dernier mais encore supérieurs à ceux de l’après Pâques 2022. 

En France, aucune baisse sur la semaine, dans un contexte de marché toujours fluide. Si les commandes des uns sont en repli avec les vacances scolaires, celles des autres sont jugées dynamiques, d’autant plus que la fin du Ramadan a animé le commerce cette semaine. 

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

« On ne s’en sort plus ! » le cri d’alarme des PME et ETI face aux complexités d’Egalim

La Feef, Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France, qui rassemble PME et ETI appelle à un choc de simplification…

pistolet matador en abattoir
Comment ont évolué les abattages d'animaux de boucherie au premier trimestre ?

Les abattages de bovins et de porcins ont reculé au premier trimestre par rapport à la moyenne de la même période de 2019 à…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio