Aller au contenu principal

Cotations
Les opérateurs s’habituent au manque d’œufs

Marché et prix des œufs au jeudi 16 mars 2023

© Grom900 sur Pixabay

Calibré :  Très peu de changement de ton sur le marché de l’œuf calibré, l’offre est insuffisante, les opérateurs s’habituent à des approvisionnements complexes. Les prix oscillent entre maintien et stabilité selon les opérateurs, les relations commerciales et l’urgence des besoins. Vers le conditionnement, certains rapportent des baisses de commandes de la part des centres faute de pouvoir revaloriser correctement leurs prix de vente. A noter qu’il n’y a pas eu de nouveaux cas de grippe aviaire depuis 15 jours dans la zone réglementée des Côtes d’Armor.

Les prix des œufs toujours fermes à l'industrie

Industrie : Pas de changement de ton sur le marché de l’œuf destiné à l’industrie. Les œufs français disponibles en spot restent rares et les échanges sont donc très limités, la gamme de prix reste très large et dépend fortement des pratiques commerciales des uns et des autres. Certains affichent une volonté de stabiliser leurs prix d’achats dans un contexte tendu à l’aval, quitte à ralentir encore l’activité. D’autres pour des besoins immédiats sont prêts à accepter de nouvelles hausses avec une garantie de leurs clients. La tenue des carnets de commandes pour les ovoproduits reste très aléatoires. Certains opérateurs diminuent leurs fabrications suite à des négociations difficiles avec la GMS ou à un recul des ventes en volume, d’autres restent bien présents aux achats, c’est d’ailleurs notamment le cas de la restauration collective.

 

Les plus lus

SIA 2023 : les consommateurs de plus en plus défiants vis-à-vis des produits biologiques
Dans le cadre du salon de l’Agriculture, l’Agence bio a alerté sur la défiance croissante des consommateurs envers le label…
Grippe aviaire : ce que l'on sait des foyers dans les Côtes d’Armor
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans les Côtes d’Armor, à Saint-Connan fin janvier. Depuis, plusieurs autres foyers ont…
Viande bovine : pourquoi le Brésil interrompt ses envois à la Chine ?
Un cas de maladie de la vache folle découvert au Brésil implique l’arrêt momentané des exportations de viande vers la Chine.
SIA 2023 : Les trois volets du plan de soutien à l’agroalimentaire et les réactions des professionnels
Ce 3 mars, les ministres Marc Fesneau et Roland Lescure réunissaient le comité stratégique de l’agroalimentaire dans le cadre du…
Le bio manifeste sa colère au salon de l'agriculture
Au salon de l'agriculture, les syndicats dénoncent "l'enterrement" de la filière bio
La Première ministre aurait annoncé un plan aux syndicats agricoles bio au salon qui semble décevoir les premiers concernés, qui…
désherbage mécaniqiue en bio
Bio : combien de conversions en moins en 2022 ?
  Il y a eu moins de nouvelles exploitations bios en 2022 qu’en 2021. Les déconversions étaient un peu plus nombreuses.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio