Aller au contenu principal

Les industriels de la viande s’inquiètent pour le maintien de leur activité

Ayant réussi à répondre à l’explosion de la demande des circuits commerciaux classiques (GMS et artisans bouchers) depuis le début de la crise Covid-19, les industriels de la viande, représentés par Culture viande, s’inquiètent dans une lettre adressée vendredi au gouvernement. « Le combat n’est pas terminé. Pour éviter que toute la filière viande ne s’ajoute à la liste des secteurs totalement sinistrés deux risques majeurs imposent un traitement en urgence », écrit Jean-Paul Bigard, président de Culture viande, dans ce courrier. « Ne comprenant pas bien les développements sur le confinement d’un côté et l’obligation de travailler de l’autre, la notion de risque au travail (avec la question prégnante du port du masque, ndlr) et un sentiment d’inégalité de traitement vont mettre à l’arrêt de nombreux salariés », craint Culture viande qui demande une clarification rapide des règles sécuritaires et appréciation des efforts consentis par les pouvoirs publics. Culture viande appelle aussi à sécuriser la chaîne de production : « notre activité est « d’importance vitale », mais elle serait à l’arrêt sans l’enlèvement des déchets (équarrissage), sans livraison des fluides frigorigènes et sans emballages (cartons, étiquettes, films…) », écrit Jean-Paul Bigard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio