Aller au contenu principal

Oléoprotéagineux
Légère hausse des prix du colza

Les conditions de semis difficiles du colza en France ont contribué à la hausse actuelle des prix, tout comme la baisse de l’offre par rapport à l’an dernier. Néanmoins, les stocks canadiens s’avèrent importants.

Période du 3 au 10 septembre. Les prix du colza ont connu une petite note de progression d’une semaine sur l’autre, toujours en raison de la tension régnant sur le marché européen. Les conditions de semis en France ne sont pas idéales, à cause de la sécheresse et des attaques d’insectes. Certains analystes parlent déjà d’une possible baisse des surfaces par rapport à l’an passé, qui étaient déjà faibles. La demande des triturateurs se maintient, notamment sur l’usine du Mériot, qui voit la prime monter une nouvelle fois, évaluée au 5 septembre à +7 (échéance novembre sur Euronext). La prime sur l’usine de Montoir a également fortement progressé. Signalons que la sécheresse frappe aussi l’Ukraine. Les surfaces de colza pourraient y reculer d’un an sur l’autre, selon des analystes. UkrAgroConsult évalue la production ukrainienne 2019 à 3,3 Mt, et l’exportation à presque 3 Mt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio