Aller au contenu principal
Font Size

Le courant d’exportation de blé ne se dément pas

Marché du blé indécis en ce début de semaine, avec la pression de facteurs extérieurs tel que l’épidémie de coronavirus et son influence éventuelle sur la deuxième phase des discussions sino-américaines. L’attente du rapport de l’USDA bloque aussi les transactions bien que l’on n’en prévoit guère de surprise ; les opérateurs s’intéresseront surtout à ses conclusions en matière de volume d’échanges. Sur le marché français des soucis demeurent mais s’estompent en matière de logistique, portuaire notamment. Les chargements sont importants, illustrant une demande à l’exportation vigoureuse, soutenant les prix. Les exportations de blé de l’UE atteignaient le 10 février 17,5 Mt, soit 7,4 Mt de plus que l’an dernier à la même date, la France participant majoritairement à ce courant avec 6,4 Mt contre 4,9 l’an dernier. Il est probable que l’achat de 500 000 t hier par l’Algérie sera très largement réalisé en origine France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © JC Gutner
La hausse de l’euro et les prévisions de surfaces russes pèsent sur les cours céréaliers

Les cours des céréales à paille françaises se sont repliés en début de semaine, dans le sillage d’Euronext, plombé par…

Le sucre est recherché

Les cours du sucre se sont appréciés cette semaine, de concert avec d’autres matières premières agricoles (cacao, café…

 © Jean Nantueil
Chicago : le maïs en hausse après une commande chinoise record

L’achat de plus de 1,9 million de tonnes de maïs par la Chine, confirmé par le gouvernement américain, représente le…

 © JC Gutner
Chicago : le blé en repli au lendemain d’une forte hausse

Le blé américain avait grimpé mercredi à son plus haut en trois mois sur fond de prévisions d’offre mondiale en baisse.…

Céréales : vers un repli des envois français en 2020/21

FranceAgriMer a publié des premières prévisions pour la campagne commerciale 2020/21 qui démarre pour les céréales à…

 © https://www.maxpixel.net/
Chicago : le blé se replie face à une offre plus abondante

Les cours du blé coté à Chicago ont terminé en baisse lundi alors que les récoltes s’annoncent un peu plus abondantes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio