Aller au contenu principal

Charcuterie
L’Assemblée nationale adopte le texte sur les nitrites

L’Assemblée Nationale a adopté la proposition de loi sur les additifs nitrités, conditionnant toute décision à prendre sur le sujet aux conclusions de l’Anses. La Fict et Foodwatch saluent cette adoption, pour des raisons différentes.

© Pixabay

L’Assemblée nationale a adopté le texte de proposition de loi de Richard Ramos concernant les additifs nitrités dans la charcuterie, après avoir été remanié par les députés lors de la Commission des affaires économiques.

Voir notre dossier spécial : Les nitrites dans la charcuterie

La Fédération des industriels charcutiers traiteurs (Fict) salue cette décision qui confirme que le sort des nitrites « doit s’appuyer sur les avis scientifiques officiels ».

Pour rappel, les députés avaient réécrit le texte de lois et voté une « trajectoire de baisse » des doses maximales des sels nitrités dans la charcuterie en fonction de l’avis de l’Anses qui devrait paraître à la fin du premier semestre 2022.

« L’Assemblée n’a ainsi pas retenu le principe d’une interdiction proposée initialement par le député Richard Ramos et a conditionné toute décision à venir concernant l’usage des nitrites dans les charcuteries à la publication du rapport de l’Anses », résume la Fict dans un communiqué.

Une avancée vers l'interdiction, selon Foodwatch

L’ONG Foodwatch salue également le vote de l’Assemblée nationale, le qualifiant de « véritable avancée » vers l’interdiction de l’additif controversé qui « permettrait d’éviter des milliers de cancers », souligne-t-elle dans un communiqué.

« La loi qui vient d’être votée engage le gouvernement à prendre ces décisions dans les prochains mois, juste après le rapport très attendu de l’Anses », ajoute Foodwatch.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio