Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

L’Ania appelle les transporteurs à respecter l'union sacrée

Réagissant aux hausses annoncées puis suspendues de leurs tarifs par Stef et STG cette semaine, Richard Girardot, président de l’Ania, a appelé hier à respecter l’esprit « d’union sacrée » qui anime depuis le début de la crise les différents maillons de la chaîne alimentaire. « La crise va durer comme le soulignent le Premier ministre et le ministre de la Santé, c’est pourquoi, organisons dans les faits les conditions de cette union sacrée, par le dialogue et la solidarité », écrit-il sur son blog. Comprenant « les conséquences de la crise sur les entreprises logistiques et de transport », le président de l’Ania rappelle que « les entreprises de l’alimentation sont dans la même situation : elles font face à des difficultés sous quelque forme que ce soit, dans le frais et l’épicerie ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lancement d’une application sur le degré de transformation des aliments

La start-up Siga, qui a levé 1 M€ d’euros de fonds en mars 2019, annonce le lancement de son application qui note les…

Catherine Chapalain, directrice générale de l'Ania. © DR
« Des entreprises sont en très grande difficulté », selon l’Ania
Si nombre d’usines agroalimentaires sont passées aux 3x8 et au travail le week-end pour nourrir les Français confinés durant la…
Guide à la reprise des IAA
Un guide pour préparer son entreprise agroalimentaire au déconfinement
L’Ania, La coopération agricole, les organisations employeurs de la filière volaille et cinq organisations syndicales de salariés…
Les transporteurs veulent intégrer un pied de facture Covid

Cinq organisations professionnelles de transporteurs (FNTR, OTRE, TLF et Unostra) ont réclamé hier au gouvernement dans…

Sial 2020
Comexposium « optimiste mais attentif » pour le Sial 2020

« Nous sommes optimistes mais aussi attentifs », confie Adeline Vancauwelaert, directrice du Sial Paris, aux…

Déconfinement : il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses, selon Nielsen

Il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses fin 2020 et début 2021, estime Nielsen. Une grande partie des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio