Aller au contenu principal

Lait de montagne : Carrefour signe un contrat de filière

Mercredi 2 octobre, Carrefour a signé un contrat de filière de trois ans pour du lait de montagne sous sa marque avec l’organisation de producteurs Coopal. Le prix sera revalorisé et les volumes garantis.

De gauche à droite : Franck Defrance, directeur commercial d'Orlait ; Marc Delage, responsable des produits laitiers à Carrefour ; Marc Duret, directeur partenariats PME et monde agricole à Carrefour ; Jacques Cornelissen, président de Coopal.
© C. J./Apap

La mobilisation des éleveurs de Coopal (403 producteurs du Massif central, 110 Ml de lait par an) a porté ses fruits. Il y a un an, ils avaient dénoncé auprès de Carrefour des prix insuffisants pour vivre de leur métier, alors même qu’ils fournissaient au distributeur du lait de montagne, une filière valorisante. Mercredi 2 octobre dans le cadre du Sommet de l’élevage, un pas a été franchi : Carrefour a signé avec l’organisation de producteurs et son fournisseur Orlait un contrat de filière pour trois ans. « On avait décidé d’agir pour que la rémunération revienne aux producteurs. On a fait entrer le facteur humain dans les négociations. Il est important d’avoir une relation de confiance, de construire quelque chose dans la durée. J’espère que ça va donner un nouvel élan aux producteurs et préserver la production laitière en montagne », a expliqué Jacques Cornelissen, président de Coopal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio