Aller au contenu principal

Cotations
La grippe aviaire chahute le marché de la poule pondeuse

Le marché de la poule pondeuse du 7/03/2021 au 18/03/2022

© Pascal Le Douarin

Avec la flambée des prix sur le marché de l’œuf et la propagation de la grippe aviaire, les plannings des abattoirs étaient loin d’être chargés. De nombreux éleveurs ont retardé leurs réformes. Par ailleurs, les lots issus de zones de surveillance n'ont pas pu pas être déplacés dans d’autres régions, réduisant les disponibilités pour certains outils. Les transporteurs ont été contraints d’éviter les régions contaminées, ce qui les obligeaient à faire des détours importants, alors même que le prix du gazole atteignait des niveaux records.  

La poule en substitution du poulet, dont les prix augmentent

En parallèle, la demande sur le marché intérieur s’est intensifié notamment de la part de la restauration hors domicile et des industriels. Dans un contexte où la viande de volaille (poulet, canard) s'est renchéri, plusieurs opérateurs se sont tournés vers une matière première moins coûteuse. D’où une meilleure demande en poule de réforme qui est par exemple devenu un bon produit de substitution au canard confit. Avec la marchandise qui se valorise mieux sur le marché intérieur, certains opérateurs se sont détournés du marché de l‘export qui demeurait par ailleurs toujours demandeur. A noter que des cas de grippe aviaire sont aussi constatés dans certaines régions du continent africain, ce qui laisse présager une demande plus importante de ces pays à l’avenir. Si la marchandise s'écoulait sans difficultés vers certains pays africains, d’autres n’autorisaient pas sur leur territoire les poules issues de départements touchés par la grippe aviaire. 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio