Aller au contenu principal

Viande
La filière porcine bretonne décolle

La Bretagne comptait 85 élevages de porcs en bio fin 2018, soit 18 de plus que l’année précédente. Pour autant, les opérateurs ont dû gérer des ruptures d’approvisionnement en attendant de nouvelles conversions.

Le Grand Ouest (Bretagne et Pays de la Loire) réalise 44% de la production nationale de porcs en bio.
© FJ

La production porcine bio progresse en Bretagne. Évidemment, de façon moins spectaculaire que dans le lait ou le légume. Mais sur cette terre d’éleveurs, il y a chaque année plus de truies et plus de porcs charcutiers en bio que l’année précédente. En témoignent les chiffres les plus récents, ceux de la Fédération régionale d’agriculture biologique (Frab) de Bretagne. À fin 2018, ils donnent 85 élevages bios en Bretagne (+18 en un an) et 175 avec les Pays de la Loire (487 en France fin 2017, dont 50 en conversion).

Un Grand Ouest qui réalise 44 % de la production nationale. « À la fin de l’année dernière, le Grand Ouest abritait 5 544 des 13 133 truies gestantes recensées au niveau national », précise Goulven Oillic, chargé de développement économique à Initiative Bio Bretagne (IBB). Selon la Frab Bretagne, l’offre est encore loin de la surproduction. Il faut savoir que la moitié de la consommation française de porc bio est importée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio