Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La DGCCRF publie les premières dérogations d’étiquetage

étiquetage
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Comme promis à l’ONG Foodwatch la DGCCRF a mis en ligne sur son site le 12 mai la liste des premières dérogations d’étiquetage accordées temporairement dans le contexte de l’épidémie du Covid-19. On y découvre par exemple que la DGCCRF a accordé l’absence d’indication d’origine des œufs pendant 7 semaines à Auchan pour ses flans aux œufs, ou encore a autorisé jusqu’à fin septembre 2020 que dans les briochettes aux pépites de chocolat Casino la lécithine de soja remplace la lécithine de tournesol sans que cela soit indiqué sur l’étiquetage. La DGCCRF indique que ces dérogations visent à aider temporairement les fabricants de denrées alimentaires confrontés à des difficultés d’approvisionnement durant la crise du Covid-19, en admettant que « dans ces circonstances exceptionnelles, certains produits puissent être formulés de façon légèrement différente qu’à l’accoutumée ou fabriqués dans un site de production différent du site habituel, sans que cela ne soit reflété avec exactitude sur leur étiquetage ». « Aucun écart susceptible d’induire un risque pour les consommateurs, notamment les consommateurs allergiques, ne saurait être accepté », affirme la DGCCRF.

« Qui profite des arrangements avec les recettes sans l’indiquer sur l’étiquette ? » s’est pourtant interrogé ce matin Foodwatch dans un communiqué. « On s’étonne de découvrir par exemple que les enseignes s’approvisionnent désormais à l’étranger pour certains ingrédients, alors qu’ils sont nombreux à communiquer sur le fait de privilégier les producteurs français. Nous voulons savoir précisément pourquoi et souhaitons aussi savoir ce qu’en pensent les filières agricoles viande porcine, légumes, œufs notamment. Les distributeurs doivent informer clairement et justifier toutes les modifications de recettes opérées pendant cette période », explique par exemple Camille Dorioz, responsable de campagnes chez foodwatch qui lance ce jour une pétition pour exiger plus de transparence des enseignes.

 


 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Réouverture des marchés dès le 11 mai : un guide pour les élus

La Fédération nationale des marchés de France, la Fédération Saveurs Commerce, la Fédération des fromagers de France et…

Lancement d’une application sur le degré de transformation des aliments

La start-up Siga, qui a levé 1 M€ d’euros de fonds en mars 2019, annonce le lancement de son application qui note les…

Guide à la reprise des IAA
Un guide pour préparer son entreprise agroalimentaire au déconfinement
L’Ania, La coopération agricole, les organisations employeurs de la filière volaille et cinq organisations syndicales de salariés…
Catherine Chapalain, directrice générale de l'Ania. © DR
« Des entreprises sont en très grande difficulté », selon l’Ania
Si nombre d’usines agroalimentaires sont passées aux 3x8 et au travail le week-end pour nourrir les Français confinés durant la…
Les transporteurs veulent intégrer un pied de facture Covid

Cinq organisations professionnelles de transporteurs (FNTR, OTRE, TLF et Unostra) ont réclamé hier au gouvernement dans…

Déconfinement : il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses, selon Nielsen

Il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses fin 2020 et début 2021, estime Nielsen. Une grande partie des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio