Aller au contenu principal

La Covid-19 plonge le porc ibérique dans le marasme

 © Grez
© Grez

La production de porc ibérique pâtit de la crise économique engendrée par la pandémie de la Covid-19. Cette année, la consommation de charcuterie ibérique serait en baisse de 50 % selon les informations de la fédération des coopératives agroalimentaire d’Andalousie relayées par l’institut du porc (l’Ifip).

La filière ibérique représente moins de 10 % de la production porcine espagnole avec 52 millions de têtes de porcs abattus en 2019. Les charcuteries fabriquées à partir du porc ibérique sont des produits haut de gamme en grande partie consommés hors domicile et au moment des fêtes de fin d’année. La demande est donc fortement impactée par la fermeture des bars et restaurants et la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs.

Face à ces pertes, le ministère de l’agriculture espagnol a déboursé 10 millions d’euros d’aides en juillet dans le but de réduire l’offre et réorienter la production vers la vente en frais. Mais le système ne semble pas bien fonctionner car plus de 8 millions d’euros n’ont pas encore été alloués.

La fédération des coopératives espagnoles souhaite pour sa part que le budget soit réorienté pour réduire le cheptel de truies ibériques et promouvoir la consommation de jambon ibérique dans la perspective de Noël car il y a rarement eu autant d’offres de qualité à un prix aussi bas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio