Aller au contenu principal

Production
[Canicule 2022] La collecte laitière va souffrir de la vague de chaleur

Alors que la production de lait de vache en France est déjà en repli cette année, l'épisode précoce de canicule ne va pas détendre le marché des produits laitiers.

vache canicule
La production de lait baisse lors des fortes chaleurs
© C. Pruilh

La vague de chaleur précoce qui débute va malmener la collecte laitière dans toute la France. Les vaches rentrent en état de stress thermique dès 22 °C ! Elles mangent moins, ce qui entraîne des conséquences sur leur productivité mais aussi sur la qualité du lait, avec des cellules qui augmentent et des taux qui baissent. Les conséquences d’une forte chaleur sur la productivité des vaches taries peuvent durer sur toute la lactation à venir, d’où une baisse de la production à moyen terme, d’autant plus que les fourrages pourraient aussi pâtir de cet épisode tant en qualité qu’en quantité.

Une collecte de lait de vache déjà en retrait

Un épisode de canicule qui arrive alors que la collecte laitière française est très décevante cette année.

Le pic de production a été faible, et les volumes sont restés en dessous de leur niveau de l’an dernier :-1,6 % en semaine 21 et -3 % en semaine 22, rapporte FranceAgriMer. Les plus fortes baisses de la semaine 22 sont enregistrées dans la moitié sud de la France (-11,6 % en Bourgogne-Franche-Comté, -7,9 % en Auvergne-Rhône-Alpes et -7,4 % en Nouvelle Aquitaine). La vague de chaleur qui débute ne va pas arranger la situation. Les approvisionnements en produits laitiers sont déjà tendus, et les cours du beurre et de la poudre de lait écrémé n’ont jamais été aussi élevés.

cotation Atla du beurre cube (€/t)
La cotation Atla du beurre cube (€/t) a dépassé un nouveau record histoique en semaine 22
© Les Marchés

Des disponibilités mondiales serrées

La détente ne viendra pas des importations, puisque « la collecte cumulée des cinq premiers exportateurs mondiaux a diminué de 1,1 % sur le premier trimestre 2022 par rapport à la même période de 2021 », indique FranceAgriMer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les abattages de vaches reculent depuis 2016.
(Mis à jour) Les cotations Gros Bovins Entrée Abattoir évoluent
Un arrêté visant à faire évoluer les cotations des Gros Bovins Entrée Abattoir vient d’être publié au JORF.
Inflation-Egalim 2 : les 4 enseignements principaux du rapport du Sénat
Dans un rapport publié le 19 juillet, la commission des Affaires économiques du Sénat n’a pas constaté de « phénomène massif de…
[Guerre Ukraine Russie] Quels pays limitent leurs exportations agricoles ?
Plusieurs pays ont mis en place des embargos temporaires sur l’exportation de certains produits agricole dans un contexte de…
Preview image for the video "Bienvenue chez Le Gaulois".
Pourquoi L214 s’attaque de nouveau à la marque Le Gaulois de LDC
L’association antispéciste s’attaque de nouveau à l’entreprise bretonne pour l’inciter à signer le European Chicken Commitment.
SVA Jean Rozé arrête l’abattage rituel
Depuis le 1er juillet, la filiale d’Agromousquetaires SVA Jean Rozé a arrêté les abattages rituels, qui concernaient…
La FNSEA appelle la distribution à augmenter le prix du lait
Sur Franceinfo, Christiane Lambert a appelé la distribution à augmenter les prix du lait. Elle a aussi rappelé que la sécheresse…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio