Aller au contenu principal

La CJUE valide l’étourdissement des animaux lors d’abattages rituels

© CJUE

Dans son arrêt rendu le 17 décembre, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) indique « qu’il est possible pour un Etat membre d’assurer un juste équilibre entre l’importance attachée au bien-être animal et la liberté pour les croyants juifs et musulmans de manifester leur religion en choisissant, dans le cadre de l’abattage rituel, d’imposer une technique d’étourdissement réversible qui ne cause pas la mort de l’animal », explique l’OABA dans un communiqué. Compte tenu des techniques d’étourdissement actuellement disponibles, seule l’électronarcose utilisée pour les ovins et caprins est concernée. « Il reste donc à nos abattoirs à développer ces techniques d’insensibilisation des animaux pour que leur mise à mort soit le moins douloureuse possible », estime l’OABA, « encore faut-il que l’État français impose cet étourdissement réversible des animaux dans le cadre des abattages rituels ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Emballage boeuf
Intermarché lance un nouvel emballage responsable pour ses viandes

Avec l’aide de leur partenaire ASV Packaging, Agromousquetaires, Intermarché et Netto annoncent le lancement d’un…

Face à un protocole renforcé, la mairie de Lyon a décidé de proposer dès ce lundi un menu unique sans viande. © Cheick Saidou / ...
Le menu sans viande de Lyon suscite la polémique (mis à jour avec la réaction des bouchers)

A compter d’aujourd’hui, la ville de Lyon met en place « un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat…

 © P. Le Douarin
Eleveurs de porcs et de poules pondeuses bretons alertent sur les négociations commerciales

« Les éleveurs et leurs familles ne pourront accepter d’être la variable d’ajustement de ces négociations, pris en…

Le dossier de l'abattoir de porcs de Tradival de Lapalisse a été validé © Polat Kebapci
Le gouvernement valide les premiers projets de modernisation des abattoirs

Dans le cadre de France Relance, le gouvernement a validé les deux premiers dossiers de modernisation des abattoirs afin…

Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif. © Vivadour
Vivadour conforte ses filières volailles, œufs bios et viande bovine

Dans le point économique sur Vivadour présenté publiquement par les dirigeants de la coopérative le 2 février, les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio