Aller au contenu principal

Interbev dénonce le lancement de l’Éco-Score

Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © Interbev
Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev.
© Interbev

Les Marchés Hebdo : Pourquoi l’Éco-Score privé ne vous satisfait pas ?

Bruno Dufayet : Plusieurs groupes privés ont décidé de s’affranchir du cadre réglementaire fixé par le gouvernement pour présenter leur dispositif « indépendant » d’Éco-Score des produits alimentaires. Ce dispositif s’appuie principalement sur la base de données Agribalyse qui, en raison de ses limites méthodologiques, contribue à pénaliser fortement nos viandes issues d’élevages herbagers au profit de systèmes beaucoup plus « intensifs ». Nous dénonçons cette opération qui, d’une part, est déconnectée de l’expérimentation nationale en cours et, d’autre part, va à l’encontre de l’objectif de proposer au consommateur un affichage environnemental fiable, transparent et complet reposant sur une méthode de calcul solide et collectivement validée.

LMH : Qu’attendez-vous de la concertation en cours pour un affichage environnemental public ?

B. D. : Considérant que la méthodologie actuelle est incomplète, nous souhaitons travailler collectivement à la mise en place d’indicateurs complémentaires. L’objectif étant de prendre en considération les impacts positifs de l’élevage sur la biodiversité, le stockage de carbone, les territoires… qui sont des éléments importants pour garantir un affichage environnemental utile aux consommateurs et à la protection de l’environnement. Nous attendons une accélération de la recherche sur ces sujets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Emballage boeuf
Intermarché lance un nouvel emballage responsable pour ses viandes

Avec l’aide de leur partenaire ASV Packaging, Agromousquetaires, Intermarché et Netto annoncent le lancement d’un…

Face à un protocole renforcé, la mairie de Lyon a décidé de proposer dès ce lundi un menu unique sans viande. © Cheick Saidou / ...
Le menu sans viande de Lyon suscite la polémique (mis à jour avec la réaction des bouchers)

A compter d’aujourd’hui, la ville de Lyon met en place « un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat…

 © P. Le Douarin
Eleveurs de porcs et de poules pondeuses bretons alertent sur les négociations commerciales

« Les éleveurs et leurs familles ne pourront accepter d’être la variable d’ajustement de ces négociations, pris en…

Le dossier de l'abattoir de porcs de Tradival de Lapalisse a été validé © Polat Kebapci
Le gouvernement valide les premiers projets de modernisation des abattoirs

Dans le cadre de France Relance, le gouvernement a validé les deux premiers dossiers de modernisation des abattoirs afin…

Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif. © Vivadour
Vivadour conforte ses filières volailles, œufs bios et viande bovine

Dans le point économique sur Vivadour présenté publiquement par les dirigeants de la coopérative le 2 février, les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio