Aller au contenu principal

Inflation : les 4 stratégies des Français pour limiter les dépenses alimentaires

Une étude de Kantar détaille comment les Français envisagent de maîtriser leur budget alimentation dans un contexte inflationniste.

© Kantar

Alors que les prix alimentaires devraient augmenter de 3 % dans la suite des négociations commerciales, le panéliste Kantar a interrogé les Français sur leurs stratégies pour conserver leur pouvoir d’achat :

  • 46 % envisagent de réduire le gaspillage alimentaire : rayon DLC courte, paniers anti-gaspi, applications, doggy bag en restauration sont autant d’atouts.
  • 44 % vont privilégier le fait-maison. Cette pratique avait déjà eu le vent en poupe lors de la crise économique de 2008.
  • 38 % envisagent d’acheter davantage sous promotion.
  • Une partie des consommateurs rapporte avoir l’intention de changer ses habitudes pour des magasins moins chers. « Lidl, Aldi, Leclerc, ITM, U voire Carrefour - qui s’est beaucoup amélioré sur son image prix - devraient avoir le vent en poupe en 2022 » prédit le panéliste.

Les marques nationales ont de bonnes bases

Alors que les marques distributeurs avaient profité de la crise de 2008, la tendance semble différente cette année. Le positionnement prix des marques nationales est pour l’heure favorable, les prix n’ayant pas encore augmenté, les promotions restent attractives et elles bénéficient d’un capital confiance en hausse. 

Déconsommer et baisser en gamme

Selon les produits, les stratégies des ménages les plus vulnérables ne sont pas les mêmes. Pour les essentiels (beurre, œufs, farine…) les ménages ont tendance à baisser en gamme en transférant leurs achats vers la MDD ? les premiers prix et le discount. Pour les catégories de confort, ils devraient plutôt déconsommer pour préserver leurs budgets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Six acteurs de la bio s'associent pour créer une usine de floconnage 100% bio
Les coopératives Cocebi, Biocer, Probiolor, les entreprises Favrichon, Cereco et le distributeur Biocoop se sont associés pour…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio