Aller au contenu principal

Consommation
Inflation : les 2 arbitrages des Français

Selon Iri, l’inflation a des effets nets sur la consommation : dévalorisation et baisse des volumes.

© Virginie Pinson

Face à l’inflation, qui atteignait 9,26 en septembre sur les PGC FLS (produits de grande consommation, frais libre-service), les Français s’adaptent. La note mensuelle d’Iri permet de quantifier les évolutions de comportement. A noter que le circuit de proximité résiste bien grâce à de nombreux atouts : peu d’impulsion, beaucoup de MDD, moindre utilisation de la voiture notamment.

Baisse des volumes achetés

Le trafic en magasin a continué de progresser en septembre, 5 % au-dessus de son niveau de l’an dernier. Pour autant, les ventes de PGC FLS ont reculé de 2,4 % sur un an, tandis que le chiffre d’affaires progressait de 6,9 %. Certaines catégories sont très pénalisées par les arbitrages des ménages, notamment le rayon des produits frai traditionnels dont le chiffre d’affaires n’augmente que de 3 % quand l’inflation y est à deux chiffres, ce qui traduit une nette chute des volumes. Les volumes de PGC FLS vendus sont passés sous leur niveau de 2019 sur les semaines 38 et 39.

Descente en gamme

Face à l’inflation, les Français s’adaptent aussi en changeant de catégorie, des MDD plutôt que des marques nationales, des premiers prix plutôt que des MDD par exemple. Cette descente en gamme se traduit par une dévalorisation des achats. Si l’ensemble des volumes de PGC FLC vendus a reculé, des catégories font exceptions en septembre : les premiers prix, avec un bond de 10,3 % des volumes.

En bio, forte réduction de l’offre : Iri pointe que la baisse de la demande en bio est désormais inférieure à celle de l’offre, car les coupures d’offres se poursuivent à un rythme important. L’offre chutait de 11,4 % en septembre. Le panéliste alerte « les réductions d’assortiment doivent désormais ralentir au risque de défaire tout ce qui a été construit par les acteurs de la grande consommation dans les années antérieures sur ce label ».

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio